×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprise Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:500 Le 05/05/1999 | Partager

    · Bayer compte céder Agfa
    Bayer, le groupe chimique et pharmaceutique allemand, veut fermer quatre ou cinq sites de production à travers le monde d'ici les trois prochaines années pour économiser 357 millions d'Euros. Par ailleurs, il entend construire une usine spécialisée dans les techniques génétiques pour la fabrication de Kogenate, un médicament destiné au traitement de l'hémophilie. Bayer cherche depuis longtemps à développer un médicament pour combattre l'impuissance. Celui-ci pourrait être lancé sur le marché "au plus tôt en 2002", d'après le patron du groupe.
    Bayer compte réaliser un chiffre d'affaires de 26 milliards d'Euros cette année, après 28 milliards en 1998. Cette baisse s'explique par le fait que le groupe compte se séparer de sa filiale de produits photographiques Agfa le 1er juin prochain. Il en placera 50% en bourse à cette date.

    · Kompass et Coface: Partenariat
    La société Kompass International Neuenschwander SA, spécialisée dans l'information sur les entreprises, et la Coface (Compagnie Française d'Assurances pour le Commerce Extérieur) ont signé un accord de partenariat. Ainsi, dans les pays où Kompass est absent, l'implantation du groupe Coface pourra servir de relais et devenir le franchisé local Kompass. Ceci pourrait être développé rapidement pour l'Amérique latine, où le groupe Coface est très fortement présent et le réseau Kompass encore absent. Les deux groupes veulent développer une approche de marketing international et appuyer les entreprises dans le développement du commerce électronique.
    · Sony: Résultat net consolidé en baisse
    Le groupe japonais d'électronique grand public Sony a enregistré une dégradation de 19,4% de son bénéfice net consolidé lors de l'exercice achevé fin mars. Ce dernier s'est établi à 179 milliards de Yens contre 222 milliards un an plus tôt. "Dans tous les secteurs, nous avons dû faire face à une guerre des prix intense", a souligné un des vice-présidents du groupe. Pour l'année en cours, Sony se prépare à une nouvelle baisse de sa rentabilité, du fait du déclin attendu des ventes de playstation et du coût élevé des investissements nécessaires à sa remplaçante qui doit arriver l'hiver prochain. Rappelons que le groupe nippon avait annoncé en mars dernier la suppression de 17.000 emplois et la fermeture de 15 usines dans le monde. L'entreprise prévoit aussi de renforcer son contrôle sur sa filiale produisant playstation.

    · Sega: Plan de la dernière chance
    Le producteur japonais de jeux vidéo Sega Entreprises, lourdement déficitaire pour la deuxième année consécutive, a annoncé mercredi son dernier engagement dans un nouveau plan de restructuration, qui prévoit la suppression d'un quart des effectifs de la maison mère (soit de 3.000 à 4.000 personnes).
    Sega va également fermer une centaine de galeries de jeux au Japon. Les dirigeants verront leurs rémunérations amputées de 10% (pour les cadres supérieurs) à 100% (pour le président du Conseil d'Administration). Le Conseil d'Administration sera ramené de 18 à 12 membres. L'objectif est de réduire de 30% les frais généraux, indique le groupe nippon.
    · Toyota-DaimlerChrysler-Volkswagen: Accords technologiques
    Le constructeur automobile japonais Toyota Mayor a annoncé qu'il avait signé récemment des accords de licences avec DaimlerChrysler et Volkswagen leur permettant d'utiliser son système catalytique de réduction des émissions d'oxyde d'azote. Toyota précise que son système a obtenu des brevets dans 11 pays et qu'elle est prête à céder des licences à toute compagnie qui voudrait utiliser cette technologie.

    · Renault-Peugeot: Accord
    Le constructeur automobile français Renault vient d'annoncer un accord en vue de la livraison, à compter du début 2001, de moteurs à essence de 1.000 cm3 à son concurrent PSA Peugeot-Citroën. Ces moteurs équiperont la Peugeot 206 qui sera produite dans la future usine brésilienne de PSA à Porto Real, a précisé Renault.

    · Scania: Doublement du bénéfice d'exploitation
    Le groupe suédois de construction de camions et de bus a presque doublé son bénéfice d'exploitation au premier trimestre. Dans la presse est souvent évoquée la possible fusion de ce groupe avec Volvo, Fiat ou Volkswagen. Volvo détient déjà 13% du capital de Scania. Mais jusqu'ici, le directeur général de Scania déclare qu'il désire préserver l'indépendance de sa compagnie.

    Nadia BELKHAYAT (AFP)

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc