×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprise Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:192 Le 10/08/1995 | Partager

    Sanofi: Les dividendes réinvestis en actions
    Les actionnaires de Sanofi, qui avaient la possibilité de percevoir leur dividende en actions à un prix de souscription de 253 FF, ont largement exercé ce choix, annonce la Direction de la société. Un peu plus de 1,8 million d'actions nouvelles ont été émises pour un montant de dividende réinvesti de 461 millions de FF, soit 84% du montant distribué. Par cette opération, le capital de la société a été augmenté de 2%. Les nouvelles actions seront admises à la cote officielle avant la fin de cette première quinzaine du mois.

    Digital sort du rouge
    Digital Equipment poursuit son redressement. Elle a bouclé l'année fiscale 1994-1995, achevée le 1er juillet, sur un bénéfice net de 121,8 millions de Dollars. Le constructeur américain vient ainsi dégager ses premiers résultats positifs depuis 1990. Les pertes cumulées sur ces cinq derniers exercices ont atteint 5,8 milliards de Dollars dont 2,2 milliards l'an passé.
    Digital table sur l'activité micro-informatique, un de ses principaux axes de développement, pour gagner de nouvelles positions sur un marché qu'il a tardivement attaqué.

    Société Générale: Les fonds propres augmentent de 9%
    Les fonds propres de la Société Générale ont progressé de 9% à 51,7 milliards de FF, depuis le début de l'année. Ils ont été renforcés par la mise en réserve du bénéfice 1994 net de la distribution pour 2,51 milliards de FF, par l'augmentation de capital réservée au salarié pour 681 millions de FF et par le paiement du dividende en actions pour 1,1 milliard. La banque devrait maintenant améliorer ses résultats. Cependant, la baisse de 0,8% de l'encours du crédit et les forts mouvements sur les changes et les taux d'intérêt ont conduit les dirigeants à la prudence. Ils ont annoncé que les bénéfices consolidés du premier semestre devraient être égaux à ceux de la même période de 1994, soit 2,24 milliards de FF.
    Rappelons que Standard and Poor's avait récemment abaissé la note long terme de la Société Générale à de AA à AA-. L'agence de notation recommandait alors la poursuite du renforcement des ratios de solvabilité de la banque, inférieurs à ceux de la plupart des banques notées AA.

    La Lyonnaise des Eaux se renforce en Europe de l'Est
    La Lyonnaise des Eaux et la Berd (Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement) ont signé un accord portant sur 430 millions de FF destinés à financer des projets en Europe de l'Est. Ces projets concernent principalement le domaine de la distribution de l'eau, de l'assainissement des déchets non toxiques, de l'incinération et des réseaux de chaleur. Le groupe lyonnais a déjà conclu des contrats avec plusieurs municipalités dans cette région d'Europe.

    Airbus: 3,2 milliards de Dollars de commandes
    Au cours du premier semestre, Airbus Industrie a enregistré une commande de 59 avions pour un montant total de 3,2 milliards de Dollars. Durant cette période, le consortium aéronautique européen a encaissé 6,1 milliards correspondant correspondant à la livraison de 79 appareils, soit plus de la moitié des livraisons effectuées en 1994. L'avionneur travaille actuellement sur une version raccourcie de l'A 330, d'une capacité supérieure à celle de l'A 300-600, pour un rayon d'action de 11.100 km.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc