×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprise Internationale

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:31 Le 28/05/1992 | Partager

· Recul du résultat net de Perrier en 1991
Le leader français des eaux minérales, qui a fait l'objet d'une guerre boursière pour finalement tomber entre les mains du Suisse Nesté, a achevé l'exercice 1991 sur un recul de 9,2% de son bénéfice net, passant ainsi de 358 millions de Francs en 1990 à 325 millions en 1991. Parmi les causes invoquées, on cite la baisse des résultats exceptionnels qui ont atteint 78 millions en 1991, contre 403 millions, un an plus tôt; la crise du Golfe qui a été un frein au tourisme, à l'hôtellerie et à la restauration.

· Air France lance un système de fidélisation
Inspirée des compagnies aériennes américaines et de plusieurs européennes (KLM, Iberia, SAS, Swissair notamment) Air France va lancer à compter du 1er Juin son programme de fidélisation "Fréquence Plus".
Celui-ci permettra à ses clients réguliers de bénéficier de billets gratuits vers 200 destinations et d'autres avantages.
Ce système de promotion encore embryonnaire en Europe, existe depuis des années aux Etats-unis.

· Lafarge lance une opération pilote d'utilisation de pneus dans ses fours
Le groupe Lafarge a investi 13,8 millions de Francs dans la mise au point du procédé qui va lui permettre l'utilisation, avec le fuel lourd et les déchets liquides industriels, de pneus usagés pour servir à la combustion dans ses deux fours à ciment de l'usine de La Malle (Bouches-Du-Rhône).
Cette opération pilote, unique en France, nécessite 10.000 tonnes de vieux pneus par an, ce qui représente, selon Jean-Claude Colette, Directeur de l'usine, "seulement la moitié des quantités mises en décharge chaque année en Provence-Alpes-Côte d'Azur".
L'ingénieur qui a mis au point le procédé assure qu'aucune pollution n'est à craindre. "La cimenterie est la seule industrie qui fabrique ses produits et brûle son combustible sans déchet."

· Unocal supprime 10% de ses effectifs
Unocal Corp, onzième compagnie pétrolière américaine a décidé de supprimer jusqu'à 1.200 emplois d'ici à la fin de l'année, soit 10% des effectifs du groupe. Ce dégraissage, qui s'insère dans le cadre d'un programme de restructuration dont les coûts s'élèveront à 35 millions de Dollars, se fera en partie par le biais de départs anticipés à la retraite. Il devrait, en outre, permettre à Unocal de réaliser une économie de 200 millions de Dollars.o
· La Société Française du Lin va être reprise par Unilincaux
Société Française du Lin (SFL), filiale du groupe textile VEV, spécialisée dans la filature de lin mouillé, va être cédée au groupe coopératif Unilincaux. La SFL, dont l'activité était en perte de vitesse depuis plusieurs années, avait arrêté les opérations de filature et tissage, en 1991.
L'activité "filature lin mouillé", qui vient d'être cédée, représente un chiffre d'affaires de l'ordre de 150 millions.

· Club Méditerranée signe deux accords
Club Méditerranée est entré aux côtés de Taittinger dans le capital du voyagiste français Forum voyages, créé en 1979 et disposant de vingt agences à Paris et en Province.
Le Club Méd. en prend 46% mais n'en gardera à terme que 34%.
Il a, par ailleurs, annoncé la signature d'une lettre d'intention prévoyant la création d'un joint-venture avec le numéro UÈÈn mondial de la croisière, l'Américain Carnival. Ensemble, ils comptent développer un service de croisière grand public en Méditerranée au printemps 1993.

· Havas, Sélectour et Chorus s'allient
Le tour-opérateur Chorus Tours et les deux distributeurs Havas Voyages et Sélectour viennent de créer une filiale, "Points Soleil", destinée au secteur du tourisme social, c'est-à-dire tournée vers la clientèle associative, mutualiste et coopérative qui représente un volume d'affaires estimé à une dizaine de milliards de Francs.

· Le papetier Abitibi-Price cède ses activités de distribution
Abitibi-Price, l'un des premiers papetiers canadiens et des plus gros producteurs de papier journal dans le monde, détenue à 82% par le géant canadien de l'immobilier Olympia and York, vient de céder sa division distribution de papier à l'américain Alco Standard.
Le président d'Abitibi-Price affirme que cette transaction, conclue pour 340 millions de Dollars canadiens, a "très peu à voir avec les difficultés d'Olympia and York, l'empire des frères Reichmann, dont les 28 filiales ont été placées sous la protection de la loi canadienne et américiane sur les faillites.
Abitibi-Price, dont les pertes ont atteint 48 millions de Dollars canadiens pour un chiffre d'affaires de 2,8 milliards de Dollars, compte utiliser une partie du produit de cette vente pour réduire sa dette à court terme.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc