×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie Internationale

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:23 Le 02/04/1992 | Partager

Le Brésil souhaite créer un impôt antipol-lution sur le pétrole
Le nouveau secrétaire brésilien à l'Environnement et Ministre de l'Education, José Goldemberg, a déclaré qu'il proposerait et défendrait devant les Nations Unies, la création d'un impôt grevant le prix du baril de pétrole, destiné à former un fonds pour l'acquisition d'équipements antipollution. M. Goldemberg prévoit que les pays développés paieront la plus grande partie du fonds antipol-lution.

· La Russie reporte la libération des prix de pétrole
Boris Eltsine a avancé, devant le parlement, que la libération des prix de pétrole aura lieu fin Mai - début Juin au lieu de la mi-Avril.
Cette libération, réclamée par les réformateurs du gouvernement, devrait permettre d'identifier les entreprises inefficaces. Il s'agit, en fait, de provoquer ce que l'on a appelé une "crise structurelle" pour déceler les industries (constructions mécaniques, bâtiment, production d'armes) "gonflées" sous le régime communiste.

· La Commission européenne a mis au point un document visant à faciliter les payements trans- frontaliers.

Plus de 200 millions de paiements transfrontaliers ont lieu chaque année en Europe. Pour permettre, à l'aube de 1993, à ces paiements de s'effectuer de façon aussi rapide et économique qu'à l'intérieur d'un même pays, les travaux de deux groupes "ad hoc", composés de banquiers, de représentants des banques centrales et d'utilisateurs qui se sont réunis 15 fois depuis Avril dernier, ont donné naissance à une sorte de "code de bonne conduite". Celui-ci porte sur la sécurité et la rapidité des paiements, l'amélio-ration de l'information relative aux paiements transfron-taliers et propose "l'harmoni-sation de plusieurs normes juridiques et techniques.

· Une plus grande part du PNB japonais ira à l'aide au développement
L'aide japonaise, qui représentait en 1990 environ 0,33% du PNB, soit moins que la moyenne des pays de l'OCDE, devra atteindre 0,7% si le Japon entend assumer sa part de leadership mondial a expliqué Michel Candessus, Directeur Général du FMI, à un auditoire d'hommes d'affaires nippons réunis à Osaka. Il a également fait remarquer que le Japon devrait contribuer à la réussite de l'Uruguay Round en acceptant des compromis, notamment sur l'agriculture.

· Grève des transitaires espagnols
En raison d'une grève des transitaires espagnols, présents à leurs postes de travail et retenant les documents de dédouanement des marchandises, plus d'un millier de camions par jour, se sont trouvés bloqués de part et d'autre du poste frontière franco-espagnol de la Junquera (Nord-est espanol). Les agents en douane demandent un plan de recon-version pour leur profession appelée à disparaître en 1993 avec la suppression des frontières intracommu-nautaires.

· Les Etats-Unis souhaitent exclure une grande partie des services de la clause de la nation la plus favorisée
Cette proposition, qui viserait les transports maritimes, les services financiers, les transports aériens et les télécommunications de base, préoccupe la CEE: les trois quarts du commerce global des services sont basés sur ces quatre secteurs.

· Un nouveau délai de trois mois pour le paiement du principal de la dette commerciale soviétique
Le Comité des banques créancières de la CEI a annoncé qu'il allait octroyer un délai de trois mois pour le paiement de la dette commerciale soviétique qui s'élève à quelques 43,8 milliards de Dollars, sur un total de 65 à 70 milliards.

· Un projet européen de répression des créditeurs d'entreprises pollu-antes est en préparation
Ce projet, qui est en préparation à Bruxelles, prévoit d'engager la responsabilité des banques en cas de financement d'entreprises s'avérant polluantes.
Autrement dit, si cette directive est adoptée, alignant ainsi le régime européen sur celui des Etats-Unis, les banques seront solidairement responsables des coûts de nettoyage des sites pollués et pourront être appelées à indemniser les dommages corporels provoqués par la pollution ou la dégradation de l'environnement.

· Un plan d'assainissement de la mer Baltique devrait être bientôt approuvé.
Dix-sept ans après la signature, en 1974, de la Convention d'Helsinki sur la protection de la Baltique, les Ministres de l'Environnement des pays concernés devraient approuver, le 9 Avril, un vaste programme d'assainissement de cette mer.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc