×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Vous êtes 112.291 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 136.119 articles (chiffres relevés le 25/5 sur google analytics)
eleconomiste
Economie Internationale

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:77 Le 29/04/1993 | Partager

Traité de biodiversité: Adhésion des Etats-Unis

Les Etats-Unis vont prochainement adhérer au traité international sur la biodiversité adopté par une grande partie des nations ayant participé en 1992 au Sommet de la Terre qui s'est déroulé au Brésil. Ce traité vise la protection des espèces animales et végétales sur terre. Sa signature est ouverte jusqu'au mois de juin prochain.

Dès leur adhésion, les Etats-Unis s'engageront donc à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone dans l'atmosphère d'ici à l'an 2000.

Portugal: Aggravation du déficit commercial

Le déficit de la balance commerciale portugaise s'est établi à 38 milliards d'Escudos en janvier 1993, marquant une hausse de 3% par rapport au même mois de l'année précédente, selon des chiffres provisoires. Les importations ont régressé de 12% à 74,2 milliards d'Escudos. Les exportations, elles, ont chuté de 23 ,6% à 36,2 milliards. Le taux de couverture, qui était de 56,2% en janvier 1992, est tombé à 48,8% cette année.

Belgique: La Banque Centrale indépendante

Pour se conformer aux critères du traité sur l'Union économique et monétaire et du Système européen de banques centrales (Sebc), prévoyant une indépendance des banques centrales des pays membres, la Belgique a promulgué le 20 avril les nouveaux statuts de la Banque Nationale de Belgique. La loi relative au statut et au contrôle des établissements de crédits supprime toute possibilité de financement monétaire du Trésor auprès de la banque centrale.

"Il est interdit à la banque d'accorder des découverts ou tout autre type de crédit aux institutions ou organes de la Communauté européenne, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publiques des Etats membres (...); l'acquisition directe auprès d'eux, par la banque, des instruments de leur dette est également interdite", précise en effet le texte de loi.

Synthèses réalisées par Hakima EL MARIKY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc