×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprise Internationale

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:74 Le 08/04/1993 | Partager

BMW France: Progression des résultats en 1992

Le représentant français du constructeur allemand BMW a achevé son exercice 1992 sur un résultat net de 251,8 millions de Francs contre 158,6 millions en 1991, ce qui représente une amélioration de 59% . Le chiffre d'affaires a enregistré une hausse de 22% à 5,6 milliards de Francs. Le réseau BMW à travers toute la France a dégagé une rentabilité de 2,16% par rapport à son chiffre d'affaires, contre 1,23% un an auparavant. En 1992, 31.466 véhicules ont été immatriculés, soit 2.463 de plus qu'en 1991. Les modèles Diesel ont constitué 38% de ce volume.

Citroën prend pied en Egypte

Citroën a conclu un contrat de licence avec la société privée égyptienne Power JAC portant sur l'assemblage des modèles AX et ZX. L'usine qui devra accueillir le montage de ces véhicules est située près du Caire à Héliopolis. Elle sera prête à l'automne prochain. Selon les termes de l'accord, la maison française fournira à l'Egypte ses voitures en CKD. Le montage de ces CKD concernera en premier lieu les AX14. Les ZX ne seront assemblées en Egypte qu'à partir de 1995. La production totale est estimée entre 2.000 et 3 .000 unités en 1994.

Benetton: Bénéfice en hausse de 12%

Le groupe italien Benetton a réalisé en 1992 un bénéfice net de 184,7 milliards de Lires, en hausse de 12,1% sur l'année antérieure. Son chiffre d'affaires s'est établi à 2.512 milliards de Lires, soit une progression de 9,1%. Suite à ces performances, le conseil d'administration, qui se réunira en assemblée générale le 29 courant, doit proposer une augmentation de dividende. Celui-ci passerait de 300 à 350 lires par action.

Les équipementiers Sagem et Lucas s'allient

Le français Sagem et le britannique Lucas Industries vont créer une société commune destinée à l'amélioration des performances des moteurs à essence par l'utilisation de l'électronique. La nouvelle unité, Sagem-Lucas, sera gérée par l'équipementier français, majoritaire. Elle réunira les activités "contrôle moteur" des deux groupes en France, au Royaume-Uni, en Allemagne et aux Etats-Unis.

Lucas Industries va également s'associer au fabricant tchèque de freins, d'amortisseurs et de radiateurs Autobrzdy. Dans la joint-venture qu'ils doivent créer, Lucas sera minoritaire, mais prévoit de devenir rapidement majoritaire.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc