×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Dossiers

    Emploi & Carrière
    Manager en 2.0

    Par L'Economiste | Edition N°:2779 Le 19/05/2008 | Partager

    Connu pour son célèbre ouvrage «La Conquête du futur», le Pr Garry Hamel, enseignant à Harvard et la London Business School, jette un nouveau pavé dans la mare en se prédisant la fin du modèle du pouvoir (quasi) absolu des PDG. L’émergence de ce qu’il appelle «Management 2.0» est inévitable. Les entreprises qui n’auront pas vu venir cette évolution s’exposent à de grosses difficultés. Cette prédiction n’est pas à prendre à la légère. Les grandes ingénieries du management partent souvent des universités américaines, avec une palme particulière à Harvard, employeur de Garry Hamel. On connaît l’influence des idées des chercheurs américains sur l’évolution des pratiques managériales. Par ces temps de globalisation, la traversée de l’Atlantique est quasi instantanée. Garry Hamel rappelle en fait un principe fondamental: pour gagner, l’entreprise doit s’appuyer sur son intelligence et sa créativité collectives. Cela suppose que des niveaux hiérarchiques y soient réduits au strict minimum. Bref, qu’elle ne soit plus une association des chefs. Abashi SHAMAMBA

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc