×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Emploi & Carrière
Les ingénieurs télécoms immunisés contre le chômage

Par L'Economiste | Edition N°:2745 Le 31/03/2008 | Partager

. Les lauréats de l’INPT mettent deux mois pour décrocher un emploiDans la compétition d’image que se livrent les écoles d’ingénieurs, l’INPT (Institut national des postes et télécommunications) vient de sortir un joker de son chapeau. Il s’agit d’une enquête sur l’insertion de ses lauréats et le niveau de la rémunération à l’embauche. A en juger par les résultats de l’enquête, il semble que les ingénieurs télécoms reprennent du poil de la bête grâce à une conjoncture portée par une croissance insolente du secteur et l’arrivée de nouveaux opérateurs. L’appel d’air de l’étranger n’est pas non plus sans incidence sur cette nouvelle dynamique que connaît le marché des ingénieurs télécoms. . Salaire moyen: 10.100 DHC’est une catégorie qui ne connaît pas de chômage. La vitesse comme le taux d’insertion sur le marché est spectaculaire. Deux mois après l’obtention du diplôme, 9 ingénieurs sur 10 sortis de l’INPT décrochent un premier emploi. Et 4 sur 10 reçoivent plusieurs offres d’emploi avant la fin du cursus. Chaque lauréat a reçu en moyenne 2,5 offres. Côté rémunération, le salaire mensuel net moyen d’un jeune ingénieur issu de l’Institut des postes et des télécommunications à l’embauche s’élève à 10.100 dirhams.Les télécoms mobiles et le développement logiciel restent les secteurs de prédilection des ingénieurs de l’INPT avec respectivement 51 et 36% des recrues.Une enquête complémentaire sera lancée prochainement via le portail de l’Association des lauréats de l’INPT, «Horizons Telecom». Elle permettra de suivre l’évolution de carrière des lauréats de l’INPT. L’enquête premier emploi a été réalisée par l’association des ingénieurs de l’Institut. Etalée sur les deux mois qui ont suivi l’obtention des diplômes de la promotion 2007, elle a concerné l’ensemble de la promotion et a connu un taux de réponse de 80%. En publiant le salaire moyen à l’embauche de ses lauréats, l’INPT met la pression sur la concurrence afin que soit enfin établi un classement d’écoles d’ingénieurs auquel certains responsables de grandes écoles sont réticents. L’Institut réalise aussi un service après-vente auprès de ses lauréats, un exercice de suivi qui n’est pas répandu dans l’école publique.A. S.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc