×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Emploi & Carrière
Les cabinets de certification confiants

Par L'Economiste | Edition N°:1731 Le 23/03/2004 | Partager

. Les entreprises s'intéressent de plus en plus à la qualité. Celle-ci permet une meilleure implication de leur personnel. Les gains sont certainsLes bureaux de certification se frottent les mains. Et pour cause, les démarches qualité entreprises par les sociétés marocaines au cours des dernières années dans le cadre de leur mise à niveau sont de plus en plus fréquentes. «Et les tendances actuelles de cette démarche sont encourageantes», souligne Omar Benaicha du Bureau Veritas Maroc. Selon lui, les entreprises marocaines adoptent cette démarche pour répondre à un besoin pressant de mise à niveau. Aussi, poursuit-il, les donneurs d'ordres étrangers et une partie des locaux exigent de plus en plus la certification de leurs partenaires au Maroc. «Il n'existe pas de tendance particulière pour une taille d'entreprise ou branche d'activité données, les entreprises certifiées vont du grand groupe multinational jusqu'à la PME sous-traitante pour un groupe étranger». Toutefois, les entreprises exportatrices ou les filiales de multinationales (exigence de la maison mère) sont les plus concernées par ce processus. Techniquement, la norme OHSAS 18000 (health and safety standards and requirements) concerne plus les filiales des multinationales qui suivent la démarche de la maison mère. «Et les entreprises certifiées OHSAS 18000 sont peu nombreuses», ajoute Benaicha. Un autre processus concernant la sécurité alimentaire est de plus en plus prisé. «Cette démarche concerne toutes les sociétés spécialisées dans l'agroalimentaire et exportant vers les pays développés», indique ce professionnel. Reste que c'est le secteur de la sous-traitance automobile qui connaît le plus grand essor au Maroc. «La certification est un must dans ce secteur, les fabricants l'exigent systématiquement de leur sous-traitant», confie un expert en industrie automobile. La certification suppose par ailleurs l'existence d'un système qualité conforme à une norme, ainsi que l'analyse de tous les processus de l'entreprise en fonction de cette norme. Trois types de démarche existent: les processus de réalisation du produit (conception, production…), les processus support (maintenance, systèmes d'information) et enfin ceux du management (direction, amélioration continue).Le temps nécessaire pour mener à bout ce processus «dépend généralement de la taille de l'entreprise», fait observer Benaicha. Allusion est faite au personnel, au nombre de sites ou encore à la complexité de ses process. Mais globalement la démarche dure de 6 à 24 mois. Le coût est également fonction de plusieurs critères: l'effectif de la société, le nombre des sites à certifier, etc.Le Bureau Veritas compte par ailleurs, quelques prestigieux noms parmi ses grands comptes; il s'agit par exemple de Maroc Telecom, Méditel, RAM ou encore du groupe hôtelier Ibis.. Amélioration de la performancePour les responsables du Cabinet Afaq, également spécialisé dans la certification, «l'ISO 9001 version 2000 apporte un maximum de valeur ajoutée à la société. L'apport est réel en termes d'organisation, d'amélioration de la performance interne et l'implication du personnel par ses écoutes clients actives», soulignent-ils. Ainsi, poursuivent ces experts, la fidélisation des clients est tout de suite améliorée et l'impact sur l'évolution de l'entreprise direct. De plus, et en ce qui concerne les relations business to business, plusieurs clients exigent une certification de leurs fournisseurs, «ceux qui ne sont pas certifiés sont immédiatement écartés», révèle un autre expert. L'impact est donc direct par une meilleure utilisation de toutes les ressources de l'entreprise: humaines, matérielles et financières. Le tout afin de garantir un développement continu de l'entreprise dans un environnement de plus en plus concurrentiel, notamment de par son ouverture à la mondialisation. «Ce qui explique la tendance croissante vers la certification. Et celle-ci concerne tous les secteurs». Selon les responsables de ce cabinet, qu'ils soient orientés export ou fournissant des biens et services sur le marché local, les différents industriels marocains prennent de plus en plus conscience de l'importance de la certification en tant que base nécessaire et incontournable pour prouver leur organisation et leur orientation client. Aussi, tous les processus d'une entreprise participant au management de la qualité sont concernés dans la certification ISO 9001 version 2000. «Le groupe Afaq offre aujourd'hui une large gamme de certifications, aussi bien pour les systèmes de management ISO 9001, ISO 14001, OHSAS 18001 que pour les certifications sectorielles telles que l'agroalimentaire, automobile ou encore les NTIC», tient à préciser le management du groupe.


Processus

Le processus de certification démarre avec la demande exprimée du client. Ce dernier décrit son entreprise pour que l'organisme certificateur établisse une proposition selon des critères reconnus mondialement. Ceux-ci concernent généralement l'activité de l'entreprise, sa taille et sa structure. «Et le respect de ces critères est fondamental pour l'accréditation de l'organisme certificateur», souligne-t-on auprès d'Afaq. Ensuite, l'organisme certificateur fait une revue de la documentation qualité de l'entreprise et établit le plan d'audit. L'audit sur site est après réalisé, il permet de ce fait aux auditeurs d'établir la conformité et l'efficacité du SMQ (système de management de la qualité). Le tout selon les données factuelles de l'entreprise et au travers des entretiens avec le personnel. Naoufal BELGHAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc