×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Emploi & Carrière
Le résultat va de pair avec une bonne gestion d’équipe

Par L'Economiste | Edition N°:2383 Le 16/10/2006 | Partager

. L’intérêt pour le capital humain est tout aussi important. Un bon manager doit savoir déléguer Quoi de plus naturel que les managers soient obsédés par la recherche du résultat mais est-il le seul critère d’évaluation d’un bon manager? Les experts-coachs et les chefs d’entreprise conviés par Deo conseil, le 12 octobre, afin de débattre de cette problématique sont unanimes : la gestion des hommes est tout aussi importante que la recherche du résultat. Un film projeté au début de la conférence sur l’activité professionnelle du chef d’orchestre Van Zender montre que les méthodes de management centrées sur des résultats à court terme ne mènent généralement pas loin. Dans ses rapports avec ses collaborateurs, l’artiste élude d’évoquer les résultats pour centrer son effort sur l’épanouissement du capital humain. Il s’agit de lever les barrières psychologiques qui peuvent conduire à l’inhibition et la léthargie. Gagner la confiance de ses collaborateurs et les mettre en musique n’est à l’évidence pas une chose aisée. Ceci exige des talents particuliers que seul un leader peut avoir. Les qualités d’écoute et de communication sont à ce titre des piliers importants pour toute approche managériale efficace. «Il faut savoir interagir avec le personnel afin de stimuler la créativité et créer de la valeur ajoutée», souligne Abderrahim Benkirane, directeur général de Sopriam. La communication ne devient constructive que si le manager arrive à libérer ses employés des inhibitions qui les handicapent. Pour cela, il faut que le leader exorcise se propres craintes et se sente bien dans sa peau. . Canaliser les énergiesSon approche doit transcender les préjugés et se lever au-dessus des jugements de valeur. Ce n’est qu’à ce prix que le chef arrive à communique à son entourage une énergie positive qui est de nature à mobiliser et à fédérer les énergies. Ces qualités humaines font de lui une personnalité à part. Le leader transcende les conceptions de management rationnel ou d’autorité et se reconnaît dans les valeurs de persuasion, d’encouragement de la créativité et de la libre initiative. «A la différence du chef ou du manager, le leader sait mobiliser son équipe et l’impliquer dans la prise de décisions en lui déléguant une partie de ses attributions», explique Jean Pagès, expert coach. Canaliser les énergies dans la voie tracée par les dirigeants présuppose, toutefois, une qualité essentielle qu’est le charisme ou le pouvoir de persuasion. La réussite du président de Renault, Carlos Ghosn, à rallier le personnel d’une entreprise japonaise comme Nissan à sa vision ne découle pas de l’exercice d’une quelconque autorité mais de sa capacité à convaincre du bien-fondé de ses idées innovantes. Au Maroc, la culture du management participatif n’est pas encore solidement ancrée. Les chefs d’entreprise sont encore trop frileux pour déléguer une partie de leurs prérogatives ou laisser un espace de liberté à leurs collaborateurs. Pour eux, imprimer une dimension humaine à l’approche managériale revient à perdre de l’autorité. Mais le changement est amorcé par la nouvelle génération qui est plus proche des préoccupations des employés. «Un début de changement encourageant commence à se dessiner au niveau du middle management», souligne Zineb Benabdejlil, manager de Deo Conseil. Morad EL KHEZZARI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc