×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Emploi & Carrière
Le marché de l’intérim monte en gamme

Par L'Economiste | Edition N°:2232 Le 13/03/2006 | Partager

Doucement mais sûrement, le marché de l’intérim est en train de connaître une petite révolution. Certes, on est encore loin de l’intérim des cadres comme cela se pratique en Europe, mais il y a incontestablement un frémissement.Les prestataires ont vite saisi la balle au bond pour se lancer sur ce créneau qui dégage plus de marges et plus valorisant en termes d’image de marque. Cela va du technicien qualifié en passant par un contrôleur de gestion à l’assistante de direction bilingue ou trilingue, une expertise plutôt rare sur le marché. La demande se porte aussi de plus en plus vers des électriciens, des chefs comptables, des comptables, d’agent export, etc., en tout cas, bien loin de ce qui a été jusqu’à présent l’activité des prestataires d’intérim.Tout en s’appuyant sur un vivier important de l’activité «ouvriers», Best Interim a décidé de se réorienter vers des profils qualifiés. En quelques mois, l’entreprise a réussi à recomposer son portefeuille: l’intérim dit qualifié (pour reprendre l’appellation marketing) représente actuellement 40% de son activité, soit deux fois plus qu’il y a un an, confie Jean-Philippe Planques, directeur du Développement de Best Interim. Le plus remarquable est que cette voie offre la chance à tout le monde, y compris aux candidats ne justifiant pas de l’expérience tant exigée par les entreprises. Par ailleurs, cette «montée en gamme» de l’activité permet aux entreprises d’utiliser le travail intérimaire comme une période d’essai, assez longue pour se faire une idée sur les capacités de son futur collaborateur. Dans 8 cas sur 10, les personnes qui ont exercé un intérim «qualifié» finissent par être embauchés dans l’entreprise, soutient Adil Lamrani, chargé du Développement chez Best Intérim.A. S.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc