×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Dossiers

    Emploi & Carrière
    Gestion du temps
    Les six lois indispensables

    Par L'Economiste | Edition N°:2755 Le 14/04/2008 | Partager

    Le temps est-il utilisé de façon optimale? C’est la question à laquelle un manager est appelé à répondre. En fait, il n’existe aucune règle valable pour tous ou pour tous les cas de figure, mais il existe des conseils qui sont le résultat des observations et des expériences de chercheurs ou de gestionnaires. Dans l’organisation du travail, le manager doit réfléchir à certaines lois qui ont une incidence sur la gestion du temps. . Loi de Pareto«L’essentiel prend peu de temps, l’accessoire beaucoup de temps». Nous vous conseillons alors de vous concentrer sur l’essentiel et de le distinguer en permanence de l’accessoire, de vous investir sur les activités stratégiques et non sur les activités moins importantes.. Loi de Parkinson«Plus on a du temps pour réaliser une tâche, plus celle-ci prendra du temps». Pour échapper à cette fatalité, raisonnez en termes de temps nécessaire pour une activité et non pas en fonction du temps disponible et fixez-vous des échéances.. Loi de Carlson«Tout travail interrompu sera moins efficace et prendra plus de temps que s’il était effectué de manière continue». Pour éviter cette situation, ne vous interrompez pas, terminez toujours un travail et minimisez les interruptions extérieures.. Loi de Murphy«Chaque chose prend toujours plus de temps qu’on ne le prévoyait au départ». Nous avons tendance à sous-évaluer le temps nécessaire à une tâche. Pour éviter ce genre de dérive, évaluez avec rigueur le temps qu’il faudra consacrer à l’exécution d’une tâche en y intégrant l’imprévu.. Loi d’Illich«Au-delà d’un certain seuil, la productivité du temps décroît, puis devient négative». Votre efficacité décroît au-delà d’un certain seuil de travail. Pour vous soustraire à cette loi, sachez vous arrêter pour faire autre chose, refusez l’activisme et le perfectionnisme, soyez conscient de vos limites.. Loi de Fraisse«Le temps comporte une dimension psychologique qui est fonction de l’intérêt porté à l’activité effectuée». Plus une activité est intéressante, plus elle vous paraît brève. Méfiez-vous de la tendance spontanée à faire ce qui plaît le plus et non ce qui est important.(Source: Positif Conseil)

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc