×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Emploi & Carrière
Editorial: Considération

Par L'Economiste | Edition N°:2373 Le 02/10/2006 | Partager

Travail pénible, manque de considération des collaborateurs, absence de dialogue, etc. Ce que raconte Gisèle Ginsberg dans son ouvrage «Je hais les patrons» (Seuil, 2003) et dont nous livrons un résumé (succinct) dans ce numéro ne doit pas être pris à la légère par les managers qui sont premiers mis en cause par l’enquête de cette ancienne syndicaliste. Si Gisèle Ginsberg traite de l’environnement français, bien de ses observations sont facilement transposables au contexte de l’entreprise marocaine. Que dit l’auteur de cet ouvrage? Que l’entreprise ne serait plus ce lieu où les gens viennent travailler avec plaisir. La pression, et surtout le mépris et l’arrogance avec lesquels les managers traitent leurs collaborateurs seraient à l’origine de ce désamour. Des salariés sans moral ne peuvent pas être efficaces. Contrairement aux idées reçues, il n’y a pas que l’épaisseur du bulletin de paie qui compte dans la motivation d’un collaborateur. Pour un employé, la reconnaissance passe aussi parfois par un petit mot de remerciement pour «un travail bien fait». C’est un peu à l’image du football, lorsque le gardien de but est félicité par son coach et ses coéquipiers pour un arrêt décisif sur une action d’un attaquant adverse.Ce qui ressort également de «Je hais les patrons» est la fracture qui s’installe désormais entre les différentes catégories de salariés au sein des entreprises. Ce phénomène est bien connu dans les compagnies aériennes entre le personnel navigant (pilotes) et les autres. Idem dans les hôpitaux, où la guéguerre entre médecins et personnel de support bat son plein. Au manager de savoir jouer son rôle d’arbitre et de mobiliser toutes ses troupes vers un objectif commun.Abashi SHAMAMBA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc