×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Dossiers

    Emploi & Carrière
    Diversité

    Par L'Economiste | Edition N°:2755 Le 14/04/2008 | Partager

    La pratique est encore confidentielle, mais elle est bel et bien là. De plus en plus d’entreprises commencent à greffer des retraites complémentaires à leur ingénierie sociale. L’instrument passe désormais pour un outil de fidélisation. Si pendant longtemps le débat sur les retraites relevait du cercle d’experts, le souci du pouvoir d’achat après la vie active fait aujourd’hui partie des préoccupations des cadres, à partir d’un certain âge. Un jeune de 28 ans n’a pas les mêmes attentes qu’un collaborateur de 45 ans. A la diversité de la composition des effectifs des entreprises, les DRH doivent répondre par des outils de gestion de la diversité. Les entreprises, qui ne sauront pas faire face à ces nouvelles contraintes, pourraient perdre en attractivité. La sanction immédiate serait aussi le recul de leur compétitivité. Abashi SHAMAMBA

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc