×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Emploi & carrière
Courage

Par L'Economiste | Edition N°:2745 Le 31/03/2008 | Partager

Tout le monde se rappelle des conflits sociaux qui ont emporté des usines de textile, au cours de la dernière décennie, et avec elles, des emplois. Cinquante ans après sa consécration solennelle par la Constitution, le droit de grève est toujours au centre des controverses en l’absence d’un cadre législatif qui en fixe les règles du jeu. Ce qui laisse la voie à tous les abus. Le patronat fait de cette clarification une de ses principales priorités, mais il se heurte constamment au refus quasi dogmatique des organisations syndicales, otages de vieux réflexes de confrontation. Malgré les mises en garde des opérateurs économiques sur les conséquences de ce statu quo, aucun gouvernement n’a eu le courage de décliner les modalités de l’exercice du droit de grève dans la loi. Par peur de syndicats et en pariant sans doute sur la baraka. Mais celle-ci n’est pas éternelle. Abashi SHAMAMBA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc