×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Emploi & Carrière
AOB Consulting souffle ses dix bougies

Par L'Economiste | Edition N°:2383 Le 16/10/2006 | Partager

. Le cabinet élargit le partenariat avec le groupe ESCP-EAPPARTI de rien en 1996, le cabinet de formation fondé par Afifa Ouazzani Boutaleb est devenu, dix ans après, un acteur reconnu sur le marché de la formation intra et interentreprises. Au total, une quinzaine de salariés et consultants travaillent aujourd’hui dans le cabinet qui peut se targuer d’aligner quelques stars de l’économie marocaine dans son portefeuille: ONA BMCE Bank, Royal Air Maroc, Lesieur, etc. Pour se frayer un chemin sur ce marché, il faut justifier d’éléments de différenciation en face d’une offre pléthorique. Aux séminaires classiques, cette PME a choisi de miser sur une prestation de voyages d’étude qui fait un tabac auprès des dirigeants et cadres supérieurs. Elle s’appuie également sur un impressionnant carnet d’adresses de consultants. Basés sur des thématiques spécifiques, les voyages d’études sont des exercices d’observation de pratiques internationales. Ils permettent aux managers marocains de confronter leur expérience aux firmes de référence dans leur domaine respectif. Rien ne vaut pour des traders ou des cadres de banques d’affaires une immersion à la City de Londres ou un séjour à la Bourse de Hong-Kong. Mais la consécration pour cette PME -c’est l’expression de sa directrice générale-, qui avait convié des dizaines d’invités à la célébration des dix ans dans un palace casablancais, a été le partenariat conclu en 2002 avec le groupe ESCP-EAP pour accompagner l’école de commerce parisienne dans l’implémentation de son «Executive MBA» au Maroc. Le MBA de l’ESCP-EAP figure dans le classement des cent premiers MBA avec celui de l’Insead et de HEC. En dépit d’une vive concurrence, ce programme a connu un succès. De plus en plus de cadres préfèrent une formation financée par leur employeur à une augmentation de salaire. La pratique fait aujourd’hui partie de la panoplie d’outils de compléments de rémunération dans les grandes, voire des moyennes entreprises. Les séminaristes viennent également du vivier de «hauts potentiels», une population de cadres que les entreprises préparent à la prise de nouvelles responsabilités.Depuis le début du programme de l’Executive-MBA il y a quatre ans, 35 cadres salariés de sociétés marocaines ont obtenu ce diplôme. Ils viennent de grandes entreprises privées ou publiques, et des administrations. Les deux parties, ESCP-EAP et AOB Consulting ont décidé de relever le niveau de leur partenariat. Ainsi, toute la palette de formation du groupe ESCP-EAP est commercialisée par le cabinet marocain avec l’appui du réseau des consultants et d’experts de son prestigieux partenaire.


L’Executive MBA ESCP-EAP

LE programme est étalé sur 18 mois. Chaque promotion comprend 124 cadres dont une dizaine venant du Maroc. A ce jour, le groupe ESCP-EAP a diplômé 1.500 personnes. L’Executive-MBA de ESCP-EAP a été classé au 24e rang mondial par Financial Times. Dans le rating 2006 des cent meilleurs MBA dans le monde (à ne pas confondre avec l’Executive MBA), ESCP-EAP est classé à la 99e position des Business Schools dans un tableau largement dominé par les grandes universités américaines. Les candidats suivent 12 cours électifs choisis parmi 26 modules délivrés à Paris, Berlin, Madrid, Turin et Londres. A. S.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc