×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Emploi & Carrière
Accor croit en l’escalier social

Par L'Economiste | Edition N°:2232 Le 13/03/2006 | Partager

. Formation, recrutement, gestion, mobilité… Deux mois après avoir pris les commandes de la DRH d’Accor Maroc, Tijania Birouk Thépegnier a présenté avec Marc Thépot, directeur général, la stratégie ressources humaines 2006 de la chaîne. Celle-ci se décline en sept axes: Formation, développement des ressources humaines, recrutement, nouveaux modes de gestion, reconnaissance, partenariat et marketing ressources humaines.Le premier concerne la formation qui est un des piliers du métier de l’hôtellerie. Outre la commercialisation, les ressources humaines sont un élément important dans ce secteur, car tout se joue sur le service offert. L’enjeu est de taille: être performant pour accueillir les 10 millions de touristes. «Dans l’hôtellerie, la formation est un moteur d’ascension sociale. Au Maroc, les collaborateurs sont toujours demandeurs de restructuration», souligne Marc Thépot, directeur général d’Accor Maroc. Le groupe compte consolider le fonctionnement de l’Académie d’Accor Maroc, en étoffant l’offre de formation et en s’ouvrant sur le secteur. Est également programmée la mise en place d’un centre de formation par apprentissage en partenariat avec le secrétariat d’Etat à la formation professionnelle. Cette unité devra former 150 apprentis, au cours des trois prochaines années. En 2005, le groupe a formé 841 personnes soit la moitié de son personnel pour un coût de 3,8 millions de dirhams. Le ratio de formation est 3% de la masse salariale. Ces formations ont profité surtout aux non-cadres (86%). «Nous sommes par rapport à la concurrence, le groupe qui forme le plus», souligne la DRH.Une démarche «acteurs» a été parallèlement mise en place dans les Ibis. Une expérience-pilote a été menée à Tanger et El Jadida. Elle vise la formation des directeurs et leur déploiement au niveau national. Le management s’attellera également en 2006 à l’évaluation et à l’orientation professionnelle des lauréats 2005 de l’Isit de Tanger. Une convention a été signée le 21 juillet avec cet établissement prévoit le recrutement par Accor des lauréats de l’Isit dans le cadre de la constitution d’un vivier répondant aux besoins d’Accor.Le recrutement n’est pas en reste. Accor Maroc aura à recruter un millier de personnes à l’horizon 2007 pour préparer les ouvertures d’hôtels, notamment Ibis Palmeraie Marrakech prévue au mois d’août prochain et Ibis Sidi Maârouf attendue au cours du quatrième trimestre 2006. En interne, le management identifie les compétences pour les valoriser. D’ailleurs, il est en train de travailler sur les candidatures de chefs de département qui pourront devenir des chefs d’hôtel. Les retenus suivront une formation complexe, management, hôtellerie, communication, informatique, gestion…Le groupe veut également récupérer les compétences marocaines qui travaillent à l’étranger. Ces personnes seront amenées à diriger les nouveaux hôtels qui vont ouvrir. «Nous voulons valoriser les Marocains à la tête des hôtels. Nous comptons également développer un système social moderne pour ramener ces compétences qui sont en train de se perdre dans d’autres pays», note Marc Thépot.


Comités d’entreprise et d’hygiène

Le groupe Accor prévoit également mettre en place les nouvelles dispositions du code du travail. L’année 2006 sera consacrée à la constitution du comité d’entreprise et du comité d’hygiène et de sécurité dans chaque unité hôtelière. Elle sera marquée par le suivi de la convention avec l’Isit et le suivi du plan d’action 2006 (intervention de professionnels dans le cadre de la formation continue, le placement des lauréats en stage, l’octroi de bourses et de prix Accor). L’opérateur signera une convention cadre de partenariat et de coopération portant sur l’alphabétisation des employés.Nadia DREF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc