×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie Internationale

Embargo contre la Serbie et Le Monténégro

Par L'Economiste | Edition N°:32 Le 04/06/1992 | Partager

La Communauté européenne s'est enfin résolue, Mercredi 27 Avril, à décréter un embargo commercial contre la Serbie et Le Monténégro pour hâter la fin du conflit yougoslave. Il aura fallu, dit-on, la diffusion sur les télévisions du monde entier des images du massacre de civils par les mortiers des milices serbes, en plein centre de la capitale bosniaque, pour que les ambassadeurs des Douze auprès de la CEE se décident à prendre une telle mesure.
L'embargo prévoit la suspension des échanges commerciaux et de la coopération scientifique et technique entre, d'un côté, la Serbie et Le Monténégro, et de l'autre, les douze pays membres. En revanche, aucune disposition concernant le gel des avoirs serbes dans la CEE, la rupture des relations sportives ou l'interdiction d'atterrissage pour la compagnie aérienne nationale JAT n'a été prise.

La CEE, qui n'a pas décrété l'embargo pétrolier pour la simple raison qu'elle n'en exporte pas, a demandé au Conseil de Sécurité de l'ONU de prendre rapidement les mêmes mesures en les assortissant d'un embargo pétrolier et d'un gel des avoirs financiers.
Les mesures déjà envisagées vont porter un rude coup aux deux Etats de l'ancienne fédération yougoslave. Selon Bruxelles, l'embargo devrait aggraver la situation de Belgrade et entraîner un manque à gagner de 140 millions de Dollars par mois.

Les exportations de la Serbie et du Monténégro vers la CEE ont atteint, au cours du premier trimestre 1992, 423 millions de Dollars, alors que les achats se sont élevés à 589 millions de Dollars sur des importations totales de 1,48 milliard. L'Allemagne et l'Italie, qui alimentent respectivement 17 et 10% environ des importations serbes, seront les deux pays européens les plus touchés par les sanctions économiques contre la Serbie et Le Monténégro.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    publ[email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc