×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Emballage: Le Sipec décevant pour les uns, encourageant pour les autres

Par L'Economiste | Edition N°:624 Le 26/10/1999 | Partager

· La médiatisation a encore fait défaut
· Le salon s'est voulu studieux cette année


LE Sipec (Salon international du plastique, caoutchouc, emballage et conditionnement) a fermé ses portes le samedi 23 octobre. Le salon a été calme à son ouverture, le 20 octobre. Peu de visiteurs avaient fait le détour, le mauvais temps n'ayant pas aidé. Durant ses quatre jours, le Sipec a tout de même attiré des professionnels, mais peu au goût des exposants. A l'heure où nous mettions sous presse, les organisateurs n'avaient pas encore arrêté les chiffres. L'édition 99 s'est voulue studieuse cette année. Un programme de conférences-débats a été mis en place. Protection de l'environnement, formation et mise à niveau étaient les thème des ateliers qui se sont tenus en marge de la manifestation.
Organisée par l'Office des Foires et des Expositions de Casablanca (OFEC) en partenariat avec l'Association Marocaine de la Plasturgie (AMP), la sixième édition du Sipec a réussi à drainer une centaine d'exposants dont 40 étrangers (France, Chine, Espagne, Autriche, Italie...). Côté esthétique, les exposants nationaux ou internationaux ont en effet rivalisé d'originalité. Mais le salon n'a pas offert d'innovations fracassantes. Les participants ont tenu à présenter les machines «dernier cri» qu'ils ont acquises. Il s'agit de grosses machines de production ou de conditionnement.
Globalement, les réactions des exposants étaient mitigées. Pour certains, la manifestation était décevante «aussi bien au niveau de l'organisation que de la médiatisation». L'absence de médiatisation de la manifestation a fait d'ailleurs l'unanimité des exposants. Et ce n'est pas la première fois. Par le passé, le Sipec a souvent déçu ses participants pour les mêmes raisons. Certaines éditions sont passées presque inaperçues, est-il indiqué. Il est vrai que le Sipec est un salon modeste. «Il n'a pas la vocation d'être une manifestation internationale», explique l'un des organisateurs.
D'autres exposants essayent d'être plus positifs. Pour eux, cette édition était meilleure que la précédente. «De bons contacts ont été établis. Evidemment, ils nécessitent un suivi».
Côté représentation à ce salon, la plasturgie s'est taillée la part du lion.
En revanche, les grands cartonniers et les emballeurs métalliques l'ont boudé.

Bedra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc