×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

El Mir, l'arbre du 21ème siècle

· Diverses utilisations: Reboisement, ébénisterie, bâtiment...

Par L'Economiste | Edition N°:460 Le 10/03/1999 | Partager

· Une nouvelle variété d'arbre adaptée pour le Maroc est désormais disponible
· Une croissance très rapide: 7 mètres au terme de la première année


Elmir, c'est le nom d'un arbre pas comme les autres. Il pousse très vite. Connu depuis plus de deux mille ans, tout d'abord en Chine, puis aux Etats-Unis, en Australie et enfin en Italie, l'arbre est désormais présent sur le marché marocain. Une variété spécifique a été développée par les laboratoires de la société marocaine Mirwood depuis plus de trois ans. Aujourd'hui, elle est prête à l'exploitation. "J'ai découvert cet arbre lors de mon passage aux Etats-Unis et j'ai décidé de le développer au Maroc ", raconte M. Nabil Al-Shouk, le concepteur de la variété. Pour lui, le but était de développer les capacités de l'arbre et les adapter au climat du pays. Commence alors un long travail de recherche et de sélection dans une exploitation à Aïn Ouda, dans la région de Rabat (le coût de l'opération n'a pas été communiqué). Résultat: l'arbre peut très bien se développer au Maroc et "d'une manière extraordinaire".
Originaire de Chine, du nom initial de Polownia, cet arbre, assure M. Al-Shouk, est caractérisé avant tout par une des croissances les plus rapides au monde, il peut ainsi atteindre près de sept mètres de hauteur en une année. Le cycle d'exploitation, qui est de vingt ans, permet la pratique de 4 à 6 coupes, en fonction de la destination finale du bois. A cinq ans, l'arbre peut atteindre plus de 25 mètres de hauteur et 40 à 60 cm de diamètre. A cet âge, il peut produire près de 1m3 de bois dur. Parmi ses autres caractéristiques figure aussi sa faible consommation en eau. En effet, l'arbre Elmir n'exige qu'une consommation modérée pour ses premières années de croissance. La période d'irrigation est en moyenne d'une heure et demie de goutte-à-goutte par jour, selon M. Hicham Elmir, l'un des associés au projet. Cette caractéristique lui permet d'être planté sous tout type de climat. En effet, il possède une résistance aux incendies cinq fois supérieure aux autres arbres et une grande capacité d'adaptation à une large amplitude thermique (de -18°C à +40°C), est-il souligné. D'ailleurs, M. Al-Shouk a déjà entamé ses expériences d'adaptation à Errachdia et à Oufoud dans le Sud. Pour ses travaux au Maroc, M. Al-Shouk s'est inspiré de son expérience vécue dans certains pays arabes à climat aride. Il s'agit notamment des Emirats Arabes Unis, de la Jordanie, de la Syrie et même de la Guinée.
Actuellement, plus de six hectares sont plantés au niveau de l'exploitation de la société Mirwood. Tous les plans sont produits par culture in vitro. Les graines sont utilisées pour la sélection des variétés possédant des caractéristiques qualifiées d'intéressantes et qui seront donc destinées à la multiplication.
Autre caractéristique, la possibilité de plantation mixte de l'arbre avec d'autres cultures, une expérience qui a déjà fait ses preuves dans diverses régions du monde. Il est aujourd'hui dénommé "l'arbre du 21ème siècle".

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc