×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

El Jadida: Un forcené fait fureur à l’avenue Ibn Badis

Par L'Economiste | Edition N°:1783 Le 04/06/2004 | Partager

. Il a été arrêté pour meurtre Un forcené âgé de 27 ans, dénommé Mohamed Boutanguir, a poignardé mortellement, après altercation, un petit cultivateur dans la décharge publique de la ville, mercredi vers 16h30. La victime, quinquagénaire et père de 8 enfants, venait ramasser avec sa charrette des produits de recyclage. Un passant qui voulait intervenir, aussi la cinquantaine et agent à la municipalité, a été grièvement poignardé au dos. Des policiers ont répondu à un appel d’alerte. En voulant appréhender le fou furieux qui détalait au niveau de l’avenue Ibn Badiss, à côté d’Acima, 3 policiers ont été lacérés par le couteau. Un des policiers a été grièvement touché au ventre alors que les 2 autres ont été blessés au visage et à la main. C’était la panique parmi les passants qui croisaient ce grand énergumène détalant armé d’un poignard. C’est un Caïd avec à ses côtés un Mokaddem bien bâti à bord d’une voiture de marque Uno qui ont pu neutraliser plus loin l’agresseur au niveau de l’avenue Varenne à côté de l’école l’Ange Bleu. Le Caïd, dans sa voiture, a fait tomber l’homme. Le Mokaddem avec un gourdin a sauté du véhicule pour plaquer l’homme par terre. Des policiers sont arrivés pour le rouer de coups avec des bâtons. L’agresseur bien que très costaud a eu 3 fractures au pied droit et des blessures à la tête. Il a été conduit plâtré au siège de la police judiciaire vers 18h30. Contactée par L’Economiste, la police a refusé de donner des précisions sur l’affaire. L’homme annoncé aliéné habitait dans une hutte près de la décharge publique. Originaire de Talmest dans la région d’Essaouira, il a, on ne sait comment, pris racine depuis quelques semaines à El Jadida.Les désaxés mentaux se faisant plus nombreux menacent la sécurité de la ville. De notre correspondant,Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc