×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Politique

El Jadida: Les élus du MNP et leurs alliés en liberté provisoire

Par L'Economiste | Edition N°:1606 Le 22/09/2003 | Partager

. Ils devront se présenter devant le juge le 2 octobre. Le Conseil municipal tiendra quand même son assemblée ce lundi matinLes 14 élus aux communales d'El Jadida et leurs compagnons ont été mis en liberté provisoire jeudi tard dans la soirée. Ils ont passé près de 24 heures en instruction pour permettre à la brigade judiciaire de la gendarmerie de Marrakech de recueillir leurs dépositions et de les présenter devant le parquet. Confus, les élus étaient encore sous le choc vendredi. Pour eux, les questions électorales sont reléguées au second plan, le temps qu'ils retrouvent leurs esprits. Vendredi matin, le groupe est retourné au même hôtel de Marrakech, sans pour autant prévoir de réunion. Se faisant discrets, les élus décident quand même de prolonger leur séjour jusqu'à dimanche dans la ville ocre. Au moment des arrestations mercredi dernier, la brigade de la gendarmerie a procédé à une perquisition des chambres sans trouver de charge compromettante. “Nous avions juste notre argent de poche. Le plus riche parmi nous avait 1.000 DH”, a déclaré un des élus contacté par l'Economiste, vendredi matin. Les autorités avaient suspecté des tractations pour achat des voix. D'ailleurs, leur intervention s'explique par le fait que les représentants de différents partis séjournent au même hôtel. Ce qui n'exclut pas les tentatives d'influence des voix. Une telle manière ne favorise pas l'égalité des chances lors du vote pour l'élection du bureau. Les autres partis se sentent victimes, faute de tractations honnêtes. “Pourquoi ces élus quittent El Jadida pour aller à Marrakech? Ils ont éteint leur portable pour rester injoignables et avancer leurs tractations à huis clos. Cette manière de faire n'est pas transparente. Il faut que tous les partis jouent le jeu de la démocratie en respectant les règles des alliances afin de dégager une majorité saine et équitable”, commente un candidat concurrent. Il semble que les espoirs des autres partis renaissent. Aujourd'hui, lundi, se tient l'assemblée pour élire le bureau qui doit prendre en charge la gestion administrative de la ville. Les élus relaxés restent en course, tant qu'il n'y a pas encore de jugement. Mais ils sont toujours appelés à se présenter devant le juge le 2 octobre prochain. Jusqu'à vendredi dernier, aucune alliance n'a été encore constituée. Mais il semblerait que des élus auraient quitté le MNP pour aller joindre d'autres partis concurrents. De toutes les manières, si le MNP remporte la majorité des voix pour occuper le poste du président, il devra attendre le 2 octobre avant de s'asseoir définitivement sur le fauteuil. Car après le jugement, si les élus du MNP et leurs alliés sont condamnés, ils quitteront la Commune pour au moins 2 mandats. Le bureau pourrait alors être reconstitué.


Qui payera l'hôtel?

“Les factures de l'hôtel seront payées individuellement. Chacun prend en charge son séjour”, précise un membre du groupe des élus d'El Jadida. Pourtant, le nom d'une personne a été cité par les autorités comme étant l'intermédiaire qui a effectué les réservations des chambres. Celui-ci aurait quitté en catastrophe l'hôtel au moment des interpellations des élus. Recherché par les autorités, il se serait présenté lui-même à la gendarmerie jeudi matin. Notons que les élus affirment avoir été bien traités par la gendarmerie.De notre correspondant, Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc