×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

El Jadida: Des enfants de la rue retrouvent les bancs de l'école

Par L'Economiste | Edition N°:1605 Le 19/09/2003 | Partager

. L'association Dar Al Amal s'active pour réinsérer les sans-abri . Des lycéens s'impliquent aussi à travers leurs aides en natureCe sont des enfants âgés de 6 à 14 ans. Ces sans-abri sont pris en charge par l'association Dar Al Amal. Capacité d'accueil insuffisante, l'association ne peut abriter que 30 enfants. Les plus âgés viennent de temps à autre bénéficier d'assistances et de soins médicaux. Mais la tâche n'est pas aisée: rien qu'en ville, plus de 300 jeunes sans-abri traînent dans les rues, explique Bouchra El Ouriaghli, opticienne optométriste et présidente de l'association Dar Al Amal. Elle est également présidente de Zone des Lions, club d'El Jadida-Safi qui compte 5 clubs. Il faut dire que Dar Al Amal, une bâtisse de 2 étages sise avenue Pasteur, doit sa création à Lions-club Breija femmes en 1999. “Je suis sollicitée par la police pour assister des jeunes en détresse”, ajoute El Ouriaghli. “Notre souci majeur est d'abord de contribuer à l'insertion des enfants, si possible en premier lieu auprès de leur famille, explique-t-elle. Les enfants recueillis sont issus de familles nécessiteuses ou de parents divorcés. Ces enfants ont souffert de mauvais traitements. L'idée est de les réintégrer auprès de leur famille respective moyennant une aide, fait savoir Bouchra. L'aide est modeste, mais nous aspirons à faire plus, ajoute t-elle. Des écoles et des collèges de la ville cotisent pour apporter des aides sous formes de denrées alimentaires. Ce qui est très apprécié par les pensionnaires de Dar Al Amal. Cette dernière oeuvre aussi en vue de l'alphabétisation des enfants dans des centres de l'entraide nationale. Cette première étape permet l'insertion dans les écoles publiques. A noter que 9 enfants ont intégré l'école au cours de cette année scolaire. Leur inscription a pu se faire en attendant de régulariser leur état civil auprès des tribunaux. De notre correspondant, Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc