×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

DVD: Nouvelle offensive chinoise sur les standards

Par L'Economiste | Edition N°:2412 Le 30/11/2006 | Partager

. Arrêt de production de lecteurs DVD au profit de l’EVD en 2008La Chine, qui s’est dotée de sa propre norme de DVD de nouvelle génération haute définition, s’apprête à en accélérer la commercialisation en l’imposant au marché chinois en 2008, conformément à son ambition de moins dépendre de l’étranger. Une vingtaine d’industriels chinois, dont des poids lourds comme TCL,  annonceront formellement, la semaine prochaine, l’arrêt de toute production de lecteurs DVD en 2008, au profit des lecteurs EVD (Enhanced Versatile Disc), selon le journal officiel China Daily. Toutes ces entreprises sont membres de l’Alliance industrielle pour l’EVD, fondée après la décision prise par Pékin en 1999 de développer son propre format, face aux deux normes développées par Toshiba et NEC (HD-DVD) d’un côté, Sony de l’autre avec le soutien de Matsushita (Blu-Ray). Actuellement, HD-DVD et Blu-Ray s’affrontent pour devenir le standard privilégié pour les éditions de DVD vidéo en haute définition, les deux camps ayant lancé sur le marché leurs produits respectifs. Ces nouvelles générations doivent succéder au DVD, dont la Chine est le premier producteur au monde mais sur lequel elle paie de lourdes royalties : 7 dollars par lecteur vendu en moyenne 20 dollars, selon la profession. Pour ne plus dépendre de licences étrangères, et après des dissensions entre les industriels chinois et le détenteur américain du standard de compression sur lequel était basé l’EVD, la Chine a également mis au point ses propres standards de compression audio et vidéo, la norme AVS (Audio Video Coding Standard). Pékin a autorisé fin 2005 l’utilisation commerciale de l’AVS. Pour certains experts, forte de son vaste marché intérieur, la Chine est aujourd’hui en position de soutenir le développement de l’industrie de l’EVD. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc