×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Drapor tente de séduire les investisseurs

Par L'Economiste | Edition N°:1429 Le 03/01/2003 | Partager

. L'opérateur de dragage est sur la liste des entreprises privatisables . Bon cru 2002 et des prévisions haussières pour 2003La société de dragage des ports, dite Drapor, vient de tenir la quatrième session de son conseil de surveillance (CS) pour l'exercice 2002. Les sessions du CS sont trimestrielles et disposent chacune d'un ordre du jour spécifique. Celle de décembre est généralement réservée à l'examen et l'approbation du budget de l'exercice suivant. Ainsi, le 27 décembre 2002, le management de l'opérateur de dragage a effectué un exposé des prévisions financières de la société. Celles-ci font mention d'un chiffre d'affaires prévisionnel de 130,75 millions de DH, en augmentation de 23% par rapport à 2002. A cet effet, la direction prévoit la réalisation en 2003 d'une importante opération d'extension du terminal est du port de Casablanca pour 31,28 millions de DH. Notons que le cap de croissance a donc été maintenu depuis 2001 où le CA a évolué de la même manière (23%). Toujours dans le volet prévisions, la société compte réaliser en 2003 un résultat d'exploitation de 25,07 millions de DH, soit le “double” de celui de l'exercice précédent. Le résultat net, lui, devrait s'établir aux alentours de 13 millions de DH. Ces prévisions sont d'autant plus optimistes qu'elles coïncident avec la nouvelle loi de Finances qui a mis Drapor “sur la liste des entreprises privatisables”. Côté investissements, le plan de 344 millions de DH retenu pour la période 2003-2007 se concrétisera par le déblocage d'une première tranche en 2003 de l'ordre de 145 millions de DH. Celle-ci couvrira le renforcement de l'outil de production et la modernisation de la flotte, a indiqué le président du directoire. Dans son exposé, ce dernier a présenté sa vision sur le positionnement stratégique et régional de son entreprise. Selon lui, Drapor tire sa force de quatre piliers: sa position sur le marché national, la motivation de ses ressources humaines, la valorisation du sable de dragage en tant que produit apprécié par le marché. Enfin, sa capacité d'autofinancement et sa marge d'endettement lui permettent “de soutenir la forte croissance escomptée”, estime le président du directoire. Par ailleurs, durant 2002, plusieurs évènements ont marqué l'activité de Drapor. En avril, l'opérateur a créé et accueilli la section africaine du CEDA (Central Dredging Association), l'association mondiale de dragage. La nouvelle structure sous l'impulsion de Drapor a enregistré, en octobre dernier, sa première réalisation en obtenant l'organisation au Maroc des “journées mondiales de dragage”. Durant le même mois, la société s'est engagée, dans la région d'Azemmour, à résoudre un problème vieux de plusieurs années: le désenvasement de l'estuaire de Oued Oum Er-Rabia. La société y est tenue de draguer un minimum de 90.000 m3 annuellement sur une durée de cinq ans. L'impact du projet sur le plan régional est considérable. Outre l'emploi direct (au moins 200 personnes), les ressources générées pour le fisc sont importantes (900.000 DH pour le fisc et 270.000 en taxes locales).


Justice

L'année 2002 a été aussi un exercice à problème à Drapor (www.leconomiste.com). Un conflit l'a opposé à son ancien avocat qui refusait de se déconstituer tant que ses honoraires, 700.000 DH, n'avaient pas été réglés. Un bras de fer avait opposé l'avocat, Me Tarkaoui, aux responsables de la société. Le litige a finalement été porté devant les instances ordinales comme le prévoit la loi. La décision du bâtonnier faisant foi dans ce genre de litige. Adil HMAITY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc