×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Doukkala: Les paysans préparent les moissons

Par L'Economiste | Edition N°:2252 Le 10/04/2006 | Partager

. La production céréalière estimée à plus de 6,3 millions de quintaux. L’arrachage de la betterave sucrière bientôt lancé CETTE année, les agriculteurs sont très optimistes. Et c’est avec le sourire que les Doukkalis se préparent à la moisson des céréales et l’arrachage de la betterave. «L’évaluation préliminaire de l’actuelle campagne agricole 2005-06 peut être qualifiée de bonne», explique Ali Moulid, directeur de l’Ormva (Office régional de mise en valeur agricole) des Doukkala. De fait, les conditions climatiques, caractérisées par de fortes précipitations, ont favorisé la production agricole. Les températures ont été également clémentes. Les réserves en eau du complexe hydraulique Al Massira-El Hansali se sont du coup améliorées (1.149 millions de m3, soit 33%, contre 1.110 m3 en 2004-05). Les réalisations culturales ont été assez importantes par rapport aux prévisions (91.111 ha en irrigué [247% du programme] et 409.552 ha en bour [98% du programme]). L’état végétatif et sanitaire des cultures installées est jugé «bon» par les spécialistes. Les céréales couvrent une superficie de 317.502 ha dont 47.207 dans le secteur irrigué. L’épinaison et la floraison des cultures sont dans un stade très avancé. L’estimation préliminaire de la production est de 6,3 millions de quintaux, soit 66% de plus par rapport à 2004-05. Dans le détail, ce sont 2,6 millions de quintaux de blé tendre, 2 millions de blé dur et 1,7 million d’orge. Des mesures et des actions sont programmées, à partir du 10 avril, pour la réussite de la campagne de moisson et de commercialisation des céréales d’automne. Les administrations de tutelle comptent organiser des campagnes de sensibilisation auprès des agriculteurs. Il s’agit notamment de les inciter à souscrire des assurances contre les incendies. Par ailleurs, l’arrachage de la betterave sucrière est aussi au programme. La superficie semée a atteint 21.438 ha, soit 97% du programme (22.000 ha). Des actions d’encadrement ont été réalisées pour l’amélioration des techniques de production de la betterave à sucre. Au programme aussi l’aménagement et l’entretien des pistes et des routes pour faciliter le transit de la betterave vers l’usine. Pendant plus de trois mois, plus de 700 camions sillonneront la campagne. Pour la réfection des pistes et des routes, 4 niveleuses ont été mobilisées par l’Ormvad, Cosumar et l’APBD (Association des producteurs de la betterave des Doukkala). L’entretien des routes est aussi en cours avec la collaboration de la délégation de l’Equipement. Pour la remise en état des routes et le désenclavement des parcelles, un programme de partenariat a été conclu sur 3 ans avec la participation de l’office, la sucrerie, le Conseil provincial, l’APBD et Centrale Laitière. De notre correspondant, Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc