×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Doukkala-Abda: L’Académie de l’éducation tient son CA

Par L'Economiste | Edition N°:2229 Le 08/03/2006 | Partager

. Centres d’intérêt: ressources humaines, établissements scolaires et outils didactiques. Plus grande implication des communesL’amélioration du système scolaire est une préoccupation collective. C’est Habib El Malki, ministre de l’Education nationale, qui l’a souligné lors de la tenue de la 4e session du conseil d’administration de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de la région Doukkala-Abda, vendredi dernier à Safi. Le thème retenu pour cette session était «La qualité en matière de gestion des ressources humaines». A cet effet, le ministère a alloué un budget supplémentaire réservé notamment à l’encadrement pédagogique et la formation continue. Autres priorités, la mise à niveau des établissements scolaires, des internats et la formation technique. Pour ce faire, le budget global consacré au ministère, et qui couvre l’investissement et la gestion au titre de l’année 2006 a été revu à la hausse (+12,74%). De son côté, celui des académies régionales a connu une hausse importante de 41,10% par rapport à 2005, a indiqué le ministre. Pour sa part, l’Académie de la région Doukkala-Abda a bénéficié d’une enveloppe budgétaire supplémentaire de 32 millions de DH, a expliqué son directeur Mohamed El Ghrabi. De plus, plusieurs conventions avec l’Agence de développement social (ADS) ont été établies pour l’appui à l’enseignement préscolaire. Des fonds ont été notamment consacrés à l’amélioration de la qualité des ressources humaines à travers la formation et la formation continue des cadres éducatifs et administratifs. Des perspectives aussi pour l’amélioration des outils éducatifs, la réhabilitation des établissements scolaires et pour le développement de l’enseignement technique. Pour l’année scolaire 2005/2006, le pourcentage de scolarisation des enfants ayant atteint l’âge de 6 ans est d’environ 96%, a indiqué le directeur de l’Académie. Cette institution a tracé tout un programme pour développer l’offre de scolarisation dans les provinces de Safi et d’El Jadida. En milieu urbain, une étude a été réalisée pour la création de l’école Al Bairouni à Sidi Bennour composée de 16 classes équipées. Au programme de l’Académie également, l’extension des écoles Mohamed Al Fassi, Ibn Batouta et Sidi Bouzid dans la même ville. Ainsi que le réaménagement et la réfection de l’école Lalla Aïcha Bahria d’Azemmour. Dans le milieu rural, il est prévu l’extension et l’équipement de 32 unités scolaires à El Jadida et 43 unités à Safi. Il est ainsi projeté de remplacer le matériel vétuste de 16 locaux scolaires à El Jadida et la modernisation de 100 classes en les dotant du matériel didactique nécessaire et 10 librairies scolaires à Safi.Le problème des internats est aussi pris en considération. Dans ce sens, il est prévu la création, le réaménagement ou la réfection des infrastructures d’accueil. L’Académie compte en plus organiser des forums de réflexion sur la réforme au niveau des communes et établissements scolaires pour recueillir suggestions et idées innovantes.


Budget

L’enveloppe budgétaire allouée à l’Académie régionale de l’éducation et de la formation Doukkala-Abda au titre de 2006 est de l’ordre de 162.478.000 DH. Le budget de fonctionnement est de 53.131.000 DH. Il est consacré au soutien de l’enseignement préscolaire, de l’éducation non formelle et de la lutte contre l’analphabétisme en plus de la gestion des établissements, le soutien social, la formation continue, l’évaluation pédagogique et l’amélioration de la qualité de l’enseignement.Quant au budget d’investissement pour la même année, il est de 109.347.000 DH. Il est réparti entre le crédit de payement et le crédit d’engagement. De notre correspondant, Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc