×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Dossier Emplois
Enseignement supérieur: Le parcours des nouveaux doyens

Par L'Economiste | Edition N°:1672 Le 29/12/2003 | Partager

- Hassan Farih, doyen de la Faculté de médecine et de pharmacie de FèsHassan Farih, 47 ans, est docteur en médecine et possède une qualification en chirurgie option “urologie”. Il est chef du service d'urologie au CHU Hassan II de Fès et a été nommé vice-doyen de la Faculté de médecine et de pharmacie de Fès en 1999. Un poste qu'il a occupé pendant quatre ans avant d'être promu doyen intérimaire puis doyen. Hassan Farih est membre des sociétés marocaine et internationale d'urologie. Il a écrit de nombreux articles scientifiques et donné plusieurs communications orales dans des congrès nationaux et internationaux. Il est marié et père de deux enfants.- Abdelaziz Allati, doyen de la Faculté des lettres et sciences humaines de TétouanAbdelaziz Allati, 45 ans, marié et père de trois enfants, obtient sa licence ès lettres à l'Université Mohamed Ben Abdellah de Fès, en 1981. Puis il est recruté en tant que professeur de français dans un lycée public à El Hoceïma. En même temps, il suit les cours de l'Ecole normale supérieure de Rabat (ENS), dont il obtient le diplôme en 1982. En 1986, il décroche un doctorat de 3e cycle en linguistique, à l'Université de Provence (France) puis un doctorat d'Etat à l'Université de Liège (Belgique). Il est alors promu maître assistant à la Faculté des lettres et sciences humaines de Tétouan. En 1992, il décroche un doctorat d'Etat en linguistique à l'Université de Liège. C'est alors qu'il est à nouveau promu maître de conférences à la Faculté de Tétouan. L'année suivante, il devient professeur de l'Enseignement supérieur. Abdelaziz Allati a publié en 2002 un ouvrage de 300 pages intitulé Diachronie tamazighte ou berbère. Il a aussi publié de nombreux articles dans des revues nationales et internationales.. Abdelfettah Benkaddour, doyen de la Faculté des lettres et sciences humaines de KénitraAbdelfettah Benkaddour est diplômé de l'Ecole normale supérieure et détenteur d'une licence de lettres et littérature anglaises de la Faculté des lettres de Rabat. Il a également un diplôme de troisième cycle en linguistique de l'Université College Dublin et un doctorat en linguistique de London University. Il a aussi décroché deux post doctorats à Michigan State University et à l'Université du Massachussets. Abdelfettah Benkaddour a enseigné, à la Faculté des lettres et sciences humaines de Aïn Chock la grammaire, la composition, la linguistique, la sémantique et la phonolgie. Il y a été vice-doyen (1987-1990) puis doyen pendant quatre ans. En 1995, il rejoint la Faculté des lettres et sciences humaines de Mohammédia en tant qu'enseignant-chercheur. Jusqu'à sa dernière nomination, il y enseignait les mêmes matières en plus de quelques autres que sont l'acquisition du langage, les troubles de la communication orale, la méthodologie de recherche ou encore la phonétique. Dans cette même faculté, il a créé en 1998 l'UFR en CAA (communication augmentative et alternative) et en a été responsable jusqu'à sa nomination. Abdelfettah Benkaddour a dirigé de nombreuses thèses, participé à plusieurs manifestations scientifiques, colloques et conférences et publié un grand nombre d'articles. Il est marié et père de quatre enfants. . Abdelhamid Zaïd, doyen de la Faculté des sciences et techniques d'ErrachidiaAbdelhamid Zaïd est licencié en biologie cellulaire et physiologie de l'Université de Limoges. C'est à Rennes qu'il décroche sa maîtrise de biochimie et à Montpellier son DEA de chimie thérapeutique et son doctorat ès sciences pharmaceutiques en 1987.En 1993, il obtient le statut de professeur de l'Enseignement supérieur à la Faculté des sciences de Meknès. Pendant quelques années, il est chef de département de Biologie de l'établissement puis directeur du laboratoire de Biochimie et pharmacognosie. Il est également chargé de l'unité de formation et de recherche Environnement et Santé dans la même faculté. Il a organisé des formations de 3e cycle en biochimie, environnement et plantes médicinales et aromatiques. Abdelhamid Zaïd a été directeur de plusieurs thèses de doctorat et écrit quelques ouvrages scientifiques. A noter qu'il est expert auprès du ministère de l'Enseignement supérieur pour l'évaluation des demandes d'accréditation des UFR. Il est également membre de commissions nationales de réformes pédagogiques. Par ailleurs, il est responsable de plusieurs projets de recherche. Enfin, il organise régulièrement des colloques internationaux et des séminaires socioculturels.. Mohamed Rafiq, doyen de la Faculté des sciences et techniques de MohammédiaMohamed Rafiq obtient son diplôme d'ingénieur d'Etat de l'Ecole nationale supérieure de chimie de Montpellier en 1977, puis un doctorat d'Etat en sciences physiques de la même université deux ans plus tard. Il est professeur de l'Enseignement supérieur et directeur du Laboratoire des matériaux et protection de l'environnement, de celui de didactique et pédagogie pour l'enseignement de la chimie. Il est également responsable de l'UFR matériaux et membranes à la FSDM de Fès. De 1982 à 1986, il a été chef du département Chimie dans la même faculté. Entre 1988 et 1992, il était membre de la commission nationale de coordination des enseignements universitaire et secondaire et de la commission nationale de transition secondaire supérieur. Il est également membre du conseil de la FSDM de Fès depuis 1983 et expert de la commission nationale d'accréditation et d'évaluation auprès du ministère de l'Enseignement supérieur. Il est aussi membre de la commission d'évaluation des licences appliquées, responsable de l'UFR matériaux, membranes et environnement depuis 1997. Le nouveau doyen de la Faculté des sciences et techniques de Mohammédia a conduit plusieurs projets de coopération entre le Maroc et des pays étrangers. Entre autres activités associatives, Mohamed Rafiq est membre fondateur de la SMC (Société marocaine de chimie) et président de l'Association marocaine des études et recherches pour la protection de l'environnement. Il a édité deux ouvrages et plusieurs actes de colloques ainsi que des manuels pour l'enseignement et la recherche.N. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc