×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Dossier Emploi
Qualité: Le référentiel britannique IIP fait sa promotion

Par L'Economiste | Edition N°:1555 Le 07/07/2003 | Partager

. C'est une norme qui vise à optimiser la gestion des ressources humaines “Investors In People”: voici une autre norme qualité encore peu connue au Maroc. Elle est dédiée aux ressources humaines et a pour but d'optimiser leurs performances et par conséquent d'améliorer celles de l'entreprise. Pour présenter la démarche aux responsables des ressources humaines marocains, l'AGEF (association des gestionnaires et formateurs de personnel) a organisé samedi 28 juin une rencontre animée par trois experts venus de France. Symbolisée par une couronne de lauriers, cette norme de qualité, créée au Royaume-Uni en 1990 et soutenue par le gouvernement britannique, place le capital humain au coeur de la performance de l'entreprise. Complémentaire de la démarche qualité ISO 9001 version 2000, ce référentiel propose “une méthode simple, concrète et efficace pour gérer le personnel”, affirme Anne Maccol, experte consultante en matière de référentiel IIP et responsable d'IIP France. Ce qui est important, c'est que cette norme permet de certifier les hommes et non les processus. Pour pouvoir y prétendre, les entreprises doivent respecter 33 critères dont la motivation du personnel, l'instauration d'objectifs communs à tous les employés, la communication interservices, la formation reliée directement aux objectifs définis ou encore l'évaluation régulière. Comme pour les autres référentiels , IIP s'appuie sur des phases connues: engagement, planification, évaluation et action. Lorsqu'une entreprise souhaite se faire certifiée IIP, la première étape consiste à faire auditer ses salariés. Pour une structure de 500 personnes par exemple, indique Amine Benjelloun, directeur de France Amphipolis Consultants, une dizaine de journées d'audit sont nécessaires. Le coût de la journée d'audit tourne autour de 1.000 euros, précise-t-il. Et d'ajouter que “l'investissement de départ est dérisoire par rapport au gain potentiel que l'entreprise peut en tirer par la suite”. Des entretiens d'une durée d'une à deux heures sont effectués auprès d'un échantillon représentatif de l'ensemble des salariés. Les témoignages ainsi recueillis permettent d'élaborer un premier plan d'action ainsi qu'un programme de formation adapté aux besoins de l'entreprise et de définir les moyens à mobiliser. Au bout d'une période qui varie en moyenne entre 12 et 18 mois, des auditeurs reviennent pour vérifier que l'entreprise respecte bien tous les critères nécessaires à l'obtention du référentiel. Si c'est le cas, l'entreprise reçoit son certificat. Dans le cas contraire, elle revoit les aspects de sa gestion des ressources humaines qui laissent à désirer et les auditeurs reviennent quelques semaines ou mois plus tard. Le taux de succès est de 80%, assure Anne Maccol.


36.000 entreprises certifiées IIP dans le monde

Quelque 36.000 entreprises sont certifiées IIP dans le monde dont 25.000 rien qu'au Royaume-Uni. Selon John Carmichael, président d'ECLAT, une des cinq premières entreprises certifiées IIP en France, les résultats sont mesurables. Ainsi, il affirme qu'une étude a été réalisée auprès de plus de 2.000 entreprises à travers le monde, qui a montré que 70% de celles certifiées IIP sont devenues plus performantes. Parmi ces entreprises, 80% ont amélioré le taux de satisfaction des collaborateurs et 80% le degré de satisfaction de la clientèle. Nadia BELKHAYAT

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc