×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Des villages urbanisés pour préserver les grandes villes

Par L'Economiste | Edition N°:1655 Le 04/12/2003 | Partager

. Ingénieurs, topographes et géomètres se projettent dans le futur. Une rencontre se tient actuellement à MarrakechL'interaction des espaces urbain et rural sera le chantier et le défi qui attend les pays, en matière d'aménagement du territoire. C'est aussi une des questions qu'examine jusqu'au 5 décembre à Marrakech, la corporation internationale d'ingénieurs et de géomètres et topographes. Leurs discours sont alarmants. “D'ici une dizaine d'années 60% de la population sera urbaine et 90% d'entre eux vivront dans des habitats presque insalubres”, indique Holger Maler, président de la FIG (fédération internationale des géomètres). C'est dire l'effort qui doit être mené tant au niveau de l'urbanisation et des infrastructures. “Doit-on alors développer les grandes villes ou plutôt construire et renforcer les petites localités afin d'en faire des villages urbains?” s'interroge Maler. Le président de la FIG citera ainsi l'exemple de la Chine et de la Jamaïque qui ont adopté des plans urbanistiques pour certains villages et qui sont devenus en peu de temps des centres régionaux très compétitifs. “C'est une leçon à retenir. En effet, un équilibre naturel doit être recherché désormais pour l'interaction des deux milieux. Et l'ingénieur, de même que les associations, sont fortement mis à contribution pour identifier cet équilibre”, insiste le président de la FIG. Une théorie parfaitement partagée par le ministre de l'Habitat, Taoufik Hjira, qui rappellera à l'occasion les efforts menés par le Maroc pour le développement durable, notamment dans les milieux ruraux et la politique d'urbanisation adoptée par le pays. En dehors de ce thème, la deuxième conférence de la FIG pour l'Afrique et le Moyen-Orient organisée en partenariat avec l'Ordre national des ingénieurs, géomètres et topographes (ONIGT) va aborder les questions de la planification spatiale au service de la promotion d'un environnement urbain et rural de qualité, du Cadastre dans les pays arabes et en Afrique de l'Ouest ainsi que de l'information géographique et la gestion des risques. “Cette rencontre, en réalité, s'inscrit, explique Aziz Harifi, président du Conseil national en contribution aux efforts internationaux de l'Agenda 21 pour le développement durable et des recommandations du sommet de la terre de Johannesburg. De fait, nous sommes interpellés, nous ingénieurs à fructifier le débat et accélérer le processus”. Mais au-delà des thèmes de ce forum débattus assez souvent, la rencontre est surtout une sorte de reconnaissance internationale au profit du tout jeune Ordre des ingénieurs (10 ans d'existence) et qui est aussi tout jeune membre de la FIG. Il y a adhéré en effet en 2001 et a réussi à obtenir l'organisation de la réunion régionale un an plus tard.


Carte de visite

La FIG est une organisation internationale professionnelle, dont les activités couvrent toutes les disciplines de l'ingénieur géomètres topographe (I.G.T). Elle compte une centaine d'associations membres, de 75 nationalités. Elle dispose, par ailleurs, de membres correspondants dans plus de 110 pays et compte l'affiliation en son sein de sommités et d'experts scientifiques internationaux. Reconnue par l'ONU, la F.I.G. est dotée de dix commissions techniques. Pour sa part, l'ONIGT (ordre national des ingénieurs, géomètres et topographes), membre de la FIG depuis mars 2001, regroupe quelque 700 ingénieurs et topographes dont plus de 50% exercent dans le secteur public.B. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]economiste.com
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc