×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Des artistes de renom au Jazz ablanca festival 2006

Par L'Economiste | Edition N°:2234 Le 15/03/2006 | Partager

. Les organisateurs veulent le faire connaître au Maroc et à l’étranger. Les prix des billets varient entre 200 et 1.200 DHLes amoureux du jazz peuvent se réjouir! Désormais, Casablanca a son festival de jazz, le «Jazz ablanca festival», organisé par Hil’Art Productions. La première édition se déroulera du 7 au 16 avril au Megarama. Les organisateurs ont l’intention d’en faire un rendez-vous annuel incontournable sur la scène internationale du jazz. «Nous souhaiterions que ce festival devienne, au fil des années, aussi prestigieux que le festival de jazz de Montreux par exemple, ou celui de Montréal», espèrent les organisateurs. D’ailleurs, la présence, lors de cette édition, de musiciens aussi célèbres que Michel Jonasz, John Lee Hooker Jr, Al Jarreau, Dianne Reeves, The Boogie boy&his Woogies Lucky Peterson, Billy Paul, Manu Katché et Lamiela montre à quel point les organisateurs tiennent à donner naissance à un événement d’envergure. Si, cette année, ils cantonnent le festival au Megarama, ils envisagent l’année prochaine de s’établir dans plusieurs sites de la capitale. Leur plus grand souhait serait que soit enfin construit à Casablanca un grand théâtre d’une capacité de 1.500 places. En effet, la plus grande salle du Megarama a une capacité de 800 places seulement, ce qui reste insuffisant!Les tarifs des billets varieront en fonction des artistes. Ils se situeront entre 200 et 1.200 DH. Certains artistes, les plus renommés, exigent des cachets très élevés, ce qui explique la cherté des places de certains spectacles, expliquent les organisateurs. Mais le principal, et les amateurs de jazz en conviendront, est que cette palette prestigieuse d’artistes ait accepté de venir à Casablanca!Billy Paul, 72 ans, est bien connu. Depuis ses débuts dans les années 70, il est devenu une grande figure du jazz et, parmi ses plus gros succès, citons le fameux «Mr&Mrs Jones». Aujourd’hui, il prend sa retraite à Londres et donne de temps à autre quelques concerts dans différents clubs, surtout en guest star. Casablanca est donc bien chanceuse de l’accueillir le 15 avril. Avec 5 Grammy Awards (prestigieux prix dédié aux chanteurs de jazz), Al Jarreau est depuis des années un invité de marque sur les principales scènes mondiales. Il a la particularité de ne pas se cantonner à un seul style musical et d’avoir été récompensé dans trois catégories différentes, à savoir jazz, pop et R&B. Les Casablancais auront le plaisir de l’accueillir les 10 et 11 avril. Autre grand nom du Jazz ablanca festival, John Lee Hooker Jr, fils du célèbre John Lee Hooker. En tournée aux USA et au Canada de janvier à juin, il fera un petit crochet par le Maroc pour notre plus grand plaisir, le dimanche 9 avril. Sa performance est un savant mélange entre pur jazz et blues. Il joue avec le public et l’encourage à chanter et danser sur ses compositions. Il n’hésite d’ailleurs jamais à descendre de scène pour accompagner ses spectateurs. Son dernier album a reçu le prix «Outstandind Blues Album» aux Musics Awards 2004. Megarama recevra aussi le dimanche 16 avril Dianne Reeves, une des plus belles voix féminines de jazz au niveau international. En 2002, elle a reçu de nombreux prix et récompenses, dont un Grammy Award et un Ella Fitzgerald Award. Lucky Peterson, lui, se produira mercredi 12 avril à Casablanca. Guitariste, pianiste et chanteur, il est considéré comme un des nouveaux talents du blues, prêt à assurer la relève. Avec lui, le blues est à la fois un explosif et une caresse. L’une des plus grandes figures du jazz français, Michel Jonasz, aura la particularité de chanter à l’occasion de l’ouverture du festival, le 7 avril. Il a sorti de nombreux albums, qui ont connu de gros succès. Le chanteur pianiste affectionne tout particulièrement les chansons nostalgiques et romantiques empreintes de musique jazz et blues. Beaucoup connaissent aussi le Français Manu Katché, qui sera à Casablanca le 14 avril. Musicien, auteur, compositeur et interprète, il a effectué une carrière internationale et a pu enregistrer des albums avec les plus grands (Sting, Dire Straits, Tracy Chapman, Paul Young…). Aujourd’hui, il a son propre groupe, le Manu Katché tendances et vient de sortir un nouvel album, «It’s about time». Boogy Boy viendra à Casablanca le 13 avril. Ce pianiste de blues, avec une carrière de presque 40 ans, a joué aux plus grands festivals mondiaux. Son charisme et sa vitalité font de lui un véritable leader sur scène. Enfin, les organisateurs ont tenu à inviter également une Marocaine à ce festival. Il s’agit de Lamiela, qui est au programme le samedi 8 avril. Elle a commencé sa carrière à Casablanca en interprétant des standards internationaux comme New York New York, Georgia… Très vite, elle a ressenti le besoin de partir au-devant d’autres horizons pour internationaliser sa carrière. Aujourd’hui, elle vit à Bruxelles, et travaille à l’élaboration de deux albums. A ne pas rater… Nadia BELKHAYAT

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc