×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

De Villepin à Berlin pour parler des 25

Par L'Economiste | Edition N°:2196 Le 19/01/2006 | Partager

. Objectif, développer une feuille de route sur les politiques communes LE Premier ministre français Dominique de Villepin devait exposer, mercredi à Berlin, ses vues sur l’avenir de l’Europe à 25 devant la prestigieuse université Humboldt avant de rencontrer la chancelière Angela Merkel, qui fait de la relance de l’Europe politique une de ses ambitions. Après l’accord de décembre sur le budget européen, la crise des institutions est de nouveau à l’ordre du jour dans les capitales de l’Europe, la chancelière chrétienne-démocrate souhaitant sauver la Constitution rejetée par les Français et les Néerlandais par référendum. De Villepin devait prononcer vers 15H45 GMT un discours à l’université berlinoise, sur la célèbre avenue Unter den Linden, avant de se rendre dans la soirée à la chancellerie pour y rencontrer la chancelière et évoquer avec elle différents thèmes bilatéraux, européens et internationaux. Lors de la visite la semaine dernière à Berlin du ministre des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy, on indiquait de source diplomatique française que la France souhaite développer avec l’Allemagne «une méthode et une feuille de route sur les politiques communes pour les prochains mois». Le président Jacques Chirac a annoncé, en décembre, qu’il ferait des «propositions ambitieuses» pour relancer les institutions européennes. Merkel, elle aussi, veut sortir de l’impasse institutionnelle en tenant compte de la dimension sociale de l’Europe et demeure réservée devant toute initiative qui reviendrait, à terme, à remettre en cause le texte de constitution que les députés allemands ont ratifié. La chancelière et le président Chirac doivent se rencontrer le 23 janvier à Versailles dans le cadre d’un sommet informel dit de Blaesheim. Ces rencontres ont lieu à deux mois du prochain conseil des ministres franco-allemand, qui se tiendra en mars à Berlin, et sera consacré, entre autres, à l’intégration des personnes d’origine étrangère et à la relance de la recherche et de l’innovation.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc