×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Agenda

    Cuir : La diversification au centre du Sitec 94

    Par L'Economiste | Edition N°:113 Le 20/01/1994 | Partager

    Après l'option du Palais des Congrès de Marrakech, les organisateurs du SITEC 94 (Salon International du Cuir) viennent finalement d'arrêter leur décision sur le Hyatt Regency de Casablanca. Les raisons évoquées ont essentiellement trait au démarrage de la saison touristique à Marrakech.

    Organisée par la FEDIC et le CMPE et sponsorisée par la RAM, la troisième édition du SITEC se tiendra donc du 24 au 26 mars 1994 à Casablanca.

    Pour l'occasion, un comité SITEC 94 a été constitué. Composé de 12 membres des différentes branches du secteur du cuir, ce comité a pour principal rôle la promotion et la gestion du salon. Les secteurs représentés lors du salon seront la chaussure, les tiges, la maroquinerie, les articles de voyage, les vêtement en cuir, les cuirs et peaux, les accessoires et composants pour l'industrie du cuir. Le Comité organisateur met à la disposition des exposants des stands clés en main de 9m2 (5.000DH).

    La promotion externe du Salon a fait l'objet d'un effort de diversification des marchés cibles. Ces missions ont pour but d'établir des contacts et de toucher le maximum de visiteurs professionnels pour le Salon. Celui-ci se tiendra dans un laps de temps très important. Les exposants marocains doivent donc être prêts à répondre en termes de qualité, de prix, de coûts de facteurs. Ils doivent également disposer d'arguments solides à même de réduire la durée des négociations.

    Les pays cibles retenus sont les pays de l'Union Européenne, à savoir l'Allemagne (en collaboration avec le projet Maroc-Allemagne), la France, la Belgique, l'Espagne, la Grande-Bretagne, I'ltalie, le Portugal, ainsi que les pays de l'UMA et du Golfe. S'y ajoutent les pays de l'AELE, avec principalement la Suisse et l'Autriche.

    La promotion externe est essentiellement axée sur le mailing, les contacts directs, la présence active dans les Salons, les distributions massives de dépliants et les insertions publicitaires ou publi-reportages et articles de presse.

    Pour les membres organisateurs, les salons et grands forums internationaux doivent être "des passages obligés pour se remettre en cause, voir quels sont les changements à apporter, soit au niveau des méthodes de fabrication, soit au niveau des collections et des tendances".

    Les entreprises marocaines devront s'adapter aux marchés qui évoluent à une vitesse alarmante. Elles devront également davantage prospecter les marchés étrangers. C'est ainsi que des missions commerciales et de partenariat seront organisées. La première action pour 1994 a démarré lors du Salon italien de la chaussure, Riva Garda, du 8 au 14 janvier. Elle sera suivie d'une action dans le cadre du Salon portugais, le Mocap, à Porto, du 13 au 15 janvier. Suivront le SHEM et le MIDEC en France, Pielspana à Barcelone, Offenbach en Allemagne...

    Face à la concurrence asiatique ou indienne, le Maroc dispose d'atouts. Mais il y a également des freins. En effet, l'importation d'un grand nombre de produits (accessoires, certaines peaux...), afin de coller le plus possible au goût européen, implique finalement un coût plus élevé des fabrications marocaines. "Nous sommes peut-être plus chers que certains pays d'Asie, mais nous avons plus d'atouts, notamment dans la production de petites quantités et la rapidité dans les livraisons", expliquent les professionnels. Ainsi, proximité, petites quantités, temps court de fabrication, tels sont désormais les mots-clés de la stratégie des industriels marocains. Ils ont également pour objectif de devenir le partenaire privilégié pour les haute et moyenne gammes. 

    M. O.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc