×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Courrier Des Lecteurs

Par L'Economiste | Edition N°:1589 Le 28/08/2003 | Partager

Civisme

- A nos valeurs religieuses! Je suis un jeune MRE (France) et je constate que la corruption au Maroc est galopante. Pour moi, ceci est dû au manque d'honnêteté dont tous les Marocains font preuve. La faiblesse de notre foi religieuse et le manque de pratique nous rendent pires que ceux que l'on qualifie de Kouffar (non-croyants). C'est le rôle de chaque Marocain de contrer la corruption, car c'est un mal sournois qui consume notre pays à petit feu et à tous les niveaux social, économique et humain.A. M., Paris- Vous avez dit citoyens?Vraiment, les citoyens en ont assez. Il n'y a pas de corrompu sans corrupteur! Un citoyen a aussi, on l'oublie souvent, des devoirs. Par exemple: ne pas brûler un feu rouge est une manière efficace de lutter contre la corruption!Mohammed B., Rabat - F. T- Cachez ce vilain feuilleton!Depuis quand L'Economiste est-il devenu un journal politique? Quelle politique? La politique que je n'aime pas. La politique qui vise le changement des mentalités, des croyances et de la culture des citoyens dans le cadre d'une stratégie dont les dimensions, l'échelle et la source sont encore inconnues pour moi. Ces actions que je n'apprécie pas du tout, mes amis non plus et surtout le fameux feuilleton que vous éditez ces derniers temps et qui n'a pas du tout lieu d'être dans un journal nommé L'Economiste. Votre journal, auquel j'étais fidèle avant de découvrir son nouveau chemin, était mon guide et ma source pour mes différents travaux de recherche lors de mes études, mon projet de fin d'études, mes rapports de stage ainsi que pour la recherche d'emploi et mes enquêtes sur diverses entreprises et le suivi de l'actualité concernant l'économie nationale et internationale.Finalement, j'espère que mon journal reprendra son sérieux dans le travail et son chemin de véritable économiste, non pas le mauvais politicien. Et cela dans cette ère caractérisée par une concurrence avec d'autres journaux et magazines. Bonne réception et merci.A. B.- La vraie insertion Les colonies de vacances aident les enfants à se reposer dans le but de commencer la nouvelle année scolaire avec plein d'énergie. Mais l'insertion des jeunes dans la société ne se fait qu'avec un enseignement utile, adapté à notre culture et notre civilisation. La vraie insertion n'est possible que lorsque tous les jeunes Marocains trouveront un emploi qui leur permettra de montrer leurs potentialités pour contribuer au développement de ce pays. Abdallah M.


La Coupe du Monde de foot

- Ne jouez pas avec nos sentiments! Il existe au Maroc d'aujourd'hui des gens qui vivent sans eau et sans électricité, d'autres qui envoient leurs enfants mourir dans le détroit de Gibraltar, en espérant qu'ils sauveront un jour la famille. Le bourgeois casablancais ou le notable de province qui vivent derrière les fortifications de leurs villas confondent leurs fantasmes orientalistes du Maroc avec la réalité crue d'un Maroc sous-développé, délabré. La propagande officielle commence à peine à utiliser quelques thèmes concernant les défaillances du Maroc d'aujourd'hui: analphabétisme, santé, enseignement. Mais c'est une insulte au bon sens et à la raison que de prétendre organiser la Coupe du Monde. Il faut arrêter de mentir aux gens, notre système a fait rater aux Marocains plusieurs rendez-vous avec l'histoire, qui auraient été beaucoup plus importants que la Coupe du Monde. En tant que citoyen marocain, je suis contre le gaspillage inutile des énergies pour une autre folie des grandeurs. Cette maudite Coupe du Monde, on n'en veut pas, on est trop pauvres pour ça.Lilo- Dossier faible... J'aimerai bien que le Maroc organise la Coupe du Monde en 2010 mais malheureusement, il est mal placé par rapport à l'Afrique du Sud, l'Egypte et le Nigeria. Ces pays ont des infrastructures plus performantes que les nôtres, des équipes de football excellentes et surtout des autorités compétentes. Notre malheur c'est qu'on théorise trop et on réalise très peu. Depuis que le Maroc a commencé à déposer sa candidature pour l'organisation de la Coupe du Monde, il y a eu des projets de construction de nouveaux stades à Tanger, Fès, Agadir, etc. Les plaques qui en témoignent se sont oxydées et il n'y a toujours rien. Comment voulez-vous avoir un foot de haut niveau quand le responsable de la Ligue de football est un militaire qui ne sait même pas ce que c'est le foot. C'est sûr que le Maroc n'organisera pas la CM en 2010 car son dossier est très faible. Si les Marocains veulent vraiment l'organiser, qu'ils se mettent au travail dès maintenant. Le jour où on aura un dossier fort, on aura une chance. Pour l'instant, arrêtons de rêver, car le réveil sera brutal.Ahmed M.- …et faible analyseJe vous demande de publier mon courrier avec celui d'Ahmed. Cher compatriote, comment peux-tu dire que le Nigeria et l'Egypte ont des infrastructures meilleures que celles du Maroc! Tu as raison de dire que nous sommes faibles, mais ce n'est pas autant que le Caire ou Lagos!Merci de votre chat qui autorise de discuter avec les compatriotes.Ahmed-bis (Bruxelles)- Mentalité archaïque A vrai dire, le Maroc n'a aucune chance de gagner l'organisation du mondial, vu l'absence du strict minimum d'infrastructures nécessaires et la mentalité archaïque qui sévit encore dans notre pays.Amine- De la pub, svp!Bonjour mes amis, beaucoup d'entreprises doivent leurs réussites à la publicité et aux médias. Pour moi, c'est valable dans tous les domaines, y compris pour la Coupe du Monde. Vu de l'étranger, le Maroc a des chances pour organiser cette coupe du monde.O. Khémisset- Les couples et le rabbinJe suis avec intérêt tous vos articles, que j'apprécie d'ailleurs.Cependant, j'ai quelques remarques: 1- Dans le dossier sécurité, l'éditorial du mardi 19 août, vous avez parlé de «voleur au couteau« et de couples, les policiers délaissant les premiers pour poursuivre les seconds. Moi je trouve que ce sont deux situations dangereuses. Car l'un vole notre argent et l'autre vole nos valeurs (s'il en restent encore).2- Je trouve que c'est indigne dans un pays arabe et musulman qu'aucun journal ne déplore l'arrivée sur notre précieux pays du sioniste israélien (le grand rabbin d'Israël).Mohamed E.Y., avocat- Le rabbin et la paix Mon cher Economiste, avec un groupe d'amis, je t'écris pour te reprocher de ne pas traiter suffisamment la visite quasi officielle du grand rabbin au Maroc. Nous sommes des Marocains juifs et musulmans du Canada; nous entretenons la flamme du pays et l'esprit de la paix. La visite est le bon signal pour la paix et l'amour de notre bien-aimé Maroc. Nous voulons que tu portes aussi la flamme, car nous lisons tous les jours le journal du pays sur Internet. Notre cher pays porte un exemple au monde, tu dois le faire savoir partout sur Internet.Terry B. et Chakir B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc