×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Coup d’envoi de la reconstruction du Liban

Par L'Economiste | Edition N°:2385 Le 18/10/2006 | Partager

. Réunion de l’organisation panarabeLES ministres arabes des Finances et de l’Economie ont lancé le 17 octobre à Beyrouth les efforts pour la reconstruction du Liban après l’offensive dévastatrice israélienne de juillet-août. «Cette réunion est le lancement de la reconstruction et de l’aide au Liban», a déclaré le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa, à l’ouverture de la réunion ministérielle extraordinaire du Conseil économique et social de l’organisation panarabe. «Nous ne permettrons pas que le Liban continue d’être le théâtre de conflits et de guerres, nous ne laisserons pas le peuple libanais se battre seul», a ajouté Moussa. Le Premier ministre libanais Fouad Siniora a remercié les pays arabes pour l’assistance financière offerte au Liban après l’offensive israélienne dont les dégâts ont été estimés à 3,6 milliards de dollars. Il a appelé les pays arabes à adopter des mesures pour encourager la reprise économique au Liban, surtout dans les secteurs touristique et industriel. Annoncée à New York en novembre 2005, la conférence internationale de soutien économique au Liban a été reportée plusieurs fois. Elle a été finalement annoncée pour la mi-janvier à Paris. Le Liban attend un soutien financier de la communauté internationale pour l’aider à réduire la charge de sa dette publique qui doit atteindre 41 milliards de dollars fin 2006 contre 36 mds fin 2005, soit quelque 180% du PIB fin 2006. Cette progression de la dette a été aggravée par l’offensive israélienne de juillet-août qui a coûté 1,5 md USD au trésor public. L’Arabie saoudite et le Koweït ont accordé des dons respectivement de 500 et 300 millions de dollars au Liban après l’offensive israélienne. Une conférence organisée à Stockholm en août a permis de réunir 940 millions de dollars en faveur de la reconstruction du pays du Cèdre. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc