×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Vous êtes 112.291 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 136.119 articles (chiffres relevés le 25/5 sur google analytics)
eleconomiste
Economie

Coopération inter-universitaire : Med Campus: Tests pour une université euro-méditerranéenne

Par L'Economiste | Edition N°:77 Le 29/04/1993 | Partager

A l'initiative de la Commission des Communautés Européennes et dans le cadre de sa Politique Méditerranéenne Rénovée (PMR), un programme de coopération interuniversitaire est élaboré. Il vise à créer ou renforcer les liens entre les universités et établissements d'enseignement supérieur de la Communauté européenne et ceux des pays tiers-méditerranéens.

Med Campus lance des opérations-test de formation dans le cadre de la coopération euro-méditerranéenne durant le mois de mai.

Conçu comme une opération relevant de la coopération décentralisée, ce programme complète les dispositifs existant dans le domaine de la coopération au développement. Il s'adresse à des acteurs du secteur universitaire, enseignants, chercheurs, gestionnaires et administratifs. L'Institut des Hautes Etudes de Management est parmi l'un des bénéficiaires de ce projet.

La stratégie et les objectifs sont harmonisés avec ceux des autres programmes et actions relevant de la coopération horizontale intéressant l'ensemble des pays tiers-méditerranéens. Ils sont destinés également à contribuer à la mise en oeuvre des finalités de la PMR. L'objectif de cette dernière est de "contribuer à réduire les déséquilibres économiques et sociaux des PTM, en soutenant un mouvement de réajustement économique et social qui implique de profondes réformes de l'appareil administratif public et d'importantes restructurations dans l'organisation économique et productive du secteur public et privé".

1.800 participants

Ce programme Med Campus concerne les pays riverains de la Méditerrannée. La participation est acceptée après réponse à l'appel d'offres qui a été publié au Journal Officiel des Communautés Européennes. Pour la phase pilote, il y aura plus de 1.800 participants des pays tiers-méditerranéens. Le consultant de ce programme est Isméri-Europe. L'action de Med Campus aura deux axes d'orientation. D'abord, elle visera à consolider les réseaux capables de promouvoir le développement des pays concernés, pour ensuite forger des "liens nouveaux et durables entre les pays tiers-méditerranéens". L'objectif de Med Campus est de renforcer "le potentiel de l'une des ressources que les PTM ont en abondance: la population. L'outil est la formation, et le matériel est le savoir".

La formation, est variable, elle concerne des domaines très vastes, tels que la gestion de l'eau, la politique de l'environnement, le développement et l'exploitation des technologies solaires, le développement de l'utilisation des enzymes dans l'industrie, combinaison des alphabets arabe et latin... Le transfert du savoir n'est toutefois pas à sens unique.

La durée totale du programme sera de quatre années universitaires à compter de l'année 1992-1993. Une phase pilote d'un an est nécessaire pour tester la pertinence des approches et préparer les axes prioritaires.

Les quatre priorités de cette phase pilote de Med Campus sont:

- le développement régional, social et économique;
- la gestion des entreprises privées et publiques;
- la gestion de l'environnement;
- les échanges culturels.

6,5 millions d'Ecus

Cette phase doit permettre à la commission et aux réseaux universitaires qui vont se former de procéder à des expérimentations, à des innovations dans les domaines d'actions précités.

Le but est de tirer des enseignements et d'accumuler une expérience qui seront exploités pendant la phase suivante, qui, elle, durera trois ans. 83,5% du budget de l année pilote de Med Campus est financé par la CEE, soit 6,5 millions Ecus(1). Il est consenti sous forme d'aide non remboursable. Le reliquat est financé par les universités intéressées.

Le budget par projet ne doit pas dépasser 200.000 Ecus, pour l'année pilote. La phase consolidée du programme se déroulera sur les trois années à venir, à condition que l'opération test soit une réussite.

F.M.


(1) Med Campus est un projet relevant de la Direction Générale des Relations Extérieures de la Commission des Communautés Européennes.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc