×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Consommation

Par L'Economiste | Edition N°:2211 Le 10/02/2006 | Partager

Editorial: Achoura… et les jouets dangereux

Achoura, fête d’origine juive, est devenue le Noël des musulmans sunnites. Au Maroc, petit à petit les jouets d’importation et même de contrebande ont pris le relais des jouets traditionnels. De ce fait, et technologie oblige, des jouets dangereux peuvent se trouver entre les mains de nos enfants.En effet, ils présentent ce caractère par les substances chimiques qui les composent et par le risque inhérent à leur utilisation (violence).Entre le fusil à projectile et les armes à feu factices, les parents n’ont guère le choix que de se soumettre aux désirs de leurs progénitures sans se soucier (parfois par ignorance) des graves conséquences engendrées par les modèles présentés.Les jouets sont des objets destinés à être utilisés par des enfants de moins de 14 ans. Un certain nombre de jouets particuliers ont été toutefois exclus de la réglementation européenne et que l’on trouve malheureusement encore chez nous (ex. : modèles réduits, poupées de collection, jeux de fléchettes à pointe métallique, armes à air comprimé, pétards, puzzles de plus de 500 pièces, etc.).Au Maroc, la majorité des jouets sont importés, produits pour des enfants d’autres cultures, d’autres environnements sociaux. Le jouet a une affectivité constante, reconnue et valorisée. Mais cette dernière est de plus en plus remplacée par la culture des milieux où le modèle a été conçu. Cette inadaptation devrait pousser à revoir les programmes d’importation et encourager les productions nationales pour que la substitution de jouets traditionnels soit la mieux adaptée à nos enfants. Aussi, serait-il temps de créer une structure officielle pour le contrôle de la qualité, de la sécurité et de l’éthique du jouet.Vaste programme… mais pourquoi ne pas commencer par revoir sa liste d’achats d’Achoura.Dr vét. Bouazza KHERRATIPrésident de l’[email protected]


Eco-Info: Substances dangereuses dans les jouets

Le 5 juillet 2005, le Parlement européen a voté l’interdiction de l’addition de certaines substances chimiques dans la matière plastique servant à la fabrication des jouets. Ces substances, qui assouplissent le plastique des jouets, se sont avérées cancérigènes et toxiques pour la reproduction. Cette interdiction concerne les phtalates (DEHP, DBP, BBP, DINP, DIDP et DNOP). La concentration permise doit être inférieure à 0,1% en masse de matière plastifiée. Au Maroc, le champ est encore libre aux producteurs et surtout aux importateurs de jouets, particulièrement des pays asiatiques. L’Etat, principal garant de la sécurité sanitaire du pays, doit veiller à la protection de ses citoyens. Et il est temps que le ministère de la Santé dresse le bilan épidémiologique de la situation oncologique du pays et prenne les mesures prophylactiques qui s’imposent.Bzine MUSTAPHAAMPOC-Ké[email protected]


ConseilsComment bien acheter un jouet

Un bon jouet doit être solide, durable, incassable et inaltérable. De même, lors de sa manipulation, il doit être sûr et ne présenter aucun danger pour l’enfant. De ces critères, l’Association marocaine de protection et d’orientation du consommateur, Ampoc, attire l’attention des parents sur les dangers associés aux jouets dangereux:- Les enfants de moins de trois ans mettent généralement les objets dans leur bouche. Aussi, risquent-ils de s’étouffer avec de petits jouets, de petites balles ou de petites pièces. - Il existe des risques de strangulation associés aux jouets ayant de longues cordes ou des cordes extensibles, car celles-ci pourraient s’enrouler autour du cou de l’enfant. - Un enfant peut se blesser si le jouet a un bord coupant ou une pointe aiguë. - Le matériel d’emballage, comme les sacs et les pellicules de plastique, la mousse de polystyrène, le papier collant ou les attaches, peut poser un risque de suffocation ou de strangulation. - Les trotteuses présentent également de gros risques. L’enfant peut se déplacer très rapidement avec ce jouet et foncer dans des objets ou débouler dans un escalier. - Les ballons en latex ont été à l’origine de décès. Un ballon non gonflé ou des fragments de ballon éclaté peuvent obstruer les voies respiratoires de l’enfant.❏ Sabbar A.AMPOC-Ké[email protected]. Les précautions pendant l’achat...- Lire et respecter l’âge indiqué sur l’étiquette, les avertissements, les mises en garde et les instructions d’assemblage applicables au jouet.- Eviter de donner à un enfant en bas âge des jouets destinés à ses aînés. - Il est fortement recommandé aux parents d’aider et de surveiller leurs enfants lors de la mise en service, de s’assurer que les divers branchements (sur le transformateur en particulier) s’effectuent correctement et que l’enfant a bien assimilé le mode de branchement. - Evitez d’acheter des jouets comportant des «modèles réduits» d’objets,  de type cutter. - Pour les jouets nécessitant l’emploi de colle, n’acheter que celles spécifiquement prévues par le fabricant pour un usage de jeu. Proscrire, en particulier, les colles cyanoacryliques (substances toxiques) - Si des crayons-feutres se trouvent dans une boîte de jouets, ils doivent être mentionnés comme des «crayons-feutres pour enfants de plus de trois ans». - Evitez d’acheter des jouets d’occasion. Sabbar A.AMPOC-Ké[email protected]. ... Et après l’achat- Toujours superviser les enfants et leur montrer comment utiliser les jouets en toute sécurité.- Se débarrasser sans tarder de l’emballage des jouets comme les sacs et les pellicules de plastique, la mousse de polystyrène, les agrafes et les attaches, qui présentent un risque de suffocation ou d’étranglement. - Tenir tous les jouets, en particulier les peluches et ceux en matière souple, loin des sources de chaleur comme les cuisinières, les foyers et les radiateurs, car ils pourraient prendre feu ou devenir très chauds et brûler l’enfant. - S’assurer régulièrement que les jouets ne contiennent pas de pièces détachables ou brisées ou d’arêtes vives; réparer tout jouet non solide ou brisé ou s’en débarrasser. - Pour des jouets électrifiés: s’ils sont à brancher directement sur le secteur, vérifier souvent l’état des fils et des prises. S’il s’agit d’un jouet nécessitant l’emploi d’un transformateur, vérifiez que celui-ci délivre une tension inférieure à 24 volts et est au moins muni d’une double isolation. - Pour les jouets à piles: vérifiez régulièrement leur état et les changer sitôt qu’elles présentent des signes de vieillissement (risques d’écoulement de produits chimiques). Attention au sens de montage des piles.Ahmed KARKOURI AMPOC-Ké[email protected]

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc