×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Consommation

Par L'Economiste | Edition N°:2163 Le 02/12/2005 | Partager

Editorial: Internet

UN flash-back sur Internet est nécessaire pour que le consommateur de ce service en soit un consommateur averti. Pour simplifier, le fonctionnement de ce système planétaire s’appuie actuellement sur 13 grands ordinateurs, tous sous contrôle américain, dont 10 sont installés aux USA, 2 en Europe et 1 au Japon. Internet est une invention américaine du temps de la guerre froide. Le Pentagone cherchait alors à élaborer un système de communication résistant à toute attaque nucléaire. Et c’est un étudiant qui imagina les outils de ce mode révolutionnaire de communication et l’accès au grand public n’en a été permis qu’en 1989. Actuellement, l’hégémonie US sur Internet est indéniable et lui confère le pouvoir de limiter l’accès à tous les sites du réseau quel que ce soit le pays où on se trouve. Ils peuvent en conséquence bloquer tous les envois de la messagerie électronique de la planète, de ce fait, signer un contrat avec un opérateur local ne garantit pas totalement la transmission. Au Maroc, la campagne menée par les opérateurs d’Internet semble donner aux exploitants de très bons résultats. En effet, faisant suite à la dégression du prix de l’abonnement, le nombre d’adhérents à l’ADSL croît quotidiennement. Hormis les professionnels, l’introduction d’Internet dans les ménages semble répondre à la pression qu’exercent les enfants sur les parents. Nous ne disposons pas de données pour appuyer ce constat, mais les réponses obtenues de quelques adhérents interrogés par l’Ampoc semblent corroborer cette thèse. A travers cela, nous voulons attirer l’attention: - des parents sur la nécessité d’une bonne gestion du temps imparti aux enfants pour son utilisation. Car, nonobstant des sites dangereux (pornographiques, horreurs, intégrisme, etc.) qui risquent d’être visités par les enfants, l’utilisation abusive entraîne indubitablement une certaine dépendance responsable de certaines maladies et du délaissement des études scolaires. - des opérateurs d’Internet à l’installation volontaire et sans frais supplémentaires de logiciels de protection pour les abonnés domestiques. Ce qui signifie l’instauration d’un accord parental sur l’accès à Internet. Pour les cybercafés, cette installation devrait être obligatoire afin de limiter les dérapages.❏Bouazza KHERRATI AMPOC- Ké[email protected]


Actualité: L’étiquetage des détergents, une sécurité

L'Union européenne vient d’imposer le mois dernier de nouvelles normes sur l’étiquetage des détergents: savon liquide, en poudre, en brique… destiné au lavage et au nettoyage du linge, de la vaisselle, des tissus et autres. L’emballage de ces produits d’entretien domestique commence à être modifié pour répondre aux exigences de la nouvelle législation.Le plus important dans cette norme est que l’étiquette des détergents doit afficher, outre les indications du contenu, l’adresse électronique éventuelle ainsi que le numéro de téléphone où le personnel médical pourra obtenir, sans délai et gratuitement, toute information susceptible de l’orienter. En cas d’accident, par exemple, cela devrait permettre au médecin de connaître plus rapidement les substances toxiques ingérées par son patient et agir en conséquence.Parallèlement, la loi a obligé le producteur de faire figurer les renseignements en caractère lisible, visible et indélébile. Nous plaidons pour une action pareille afin de protéger le consommateur, particulièrement contre les méfaits de la contrefaçon et que les fabricants assument leur part de responsabilité.Mohammed OUHSSINEAMPOC-Ké[email protected]


Eco-Info: Grippe aviaire: Poulets, œufs, homme, quelques précisions

En cas d’atteinte d’un élevage de poulets de chair par l’influenza aviaire, les volailles se trouvent contaminées par le virus dans les tissus et à la surface des carcasses. Ce cas est constaté chez l’animal vivant ayant eu une forte virémie avant l’apparition des symptômes. Cette situation ne peut être maîtrisée que par les abattages contrôlés au niveau des abattoirs avicoles et dans lesquels les produits suspects ou malades sont retirés du circuit de commercialisation.Quant aux œufs, il faut bien rappeler, qu’en cas d’atteinte d’un élevage de pondeuses par la maladie, il y a d’importantes chutes de ponte et le virus se trouve aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des œufs. Ces constatations scientifiques n’ont aucun effet sur la consommation des œufs et du poulet cuit pour les raisons suivantes.Le virus responsable de l’influenza aviaire est résistant à la température de 60°C pendant 5 minutes. A des températures supérieures à 60 °C, l’infectiosité du virus est détruite très rapidement. A titre d’exemple, à 100 °C durant 1 minute, il est totalement détruit. Ainsi, la température de la cuisson élimine le virus, aussi bien en surface que dans les muscles.Le virus responsable n’est pas très stable au pH inférieur à 6. Et étant donné que celui du muscle est compris entre 5,7 et 5,9, la destruction totale de son infectiosité n’est pas garantie. Mais ce critère semble contribuer à son élimination aussi bien au niveau du muscle qu’au niveau de l’estomac du consommateur dont le pH est acide.Donc, le risque de contamination de l’homme par des viandes ou œufs infectés doit être considéré comme faible, voire négligeable. De l’éventualité d’ingestion de viande de volaille contaminée et crue, le virus serait détruit par le pH acide au niveau de l’estomac. Par ailleurs, il faut souligner que l’homme est contaminé par voie respiratoire.Abderrahmane SABBAR AMPOC- Ké[email protected]


En Bref

. Attention, animaux dans les dépotoirs!Les autorités locales, la police et le service vétérinaire de Kénitra ont entamé une campagne d’envergure pour la lutte contre les animaux qui paissent dans des dépotoirs. . Sécurité des consommateursLa Fondation ONA a organisé le 22 novembre dernier à Casablanca un séminaire sur «la sécurité du consommateur». Une louable initiative de la part du secteur privé qui mérite notre soutien et encouragement. Lors de cette journée, toutes les parties concernées ont ainsi exprimé leurs positions et débattu des différents thèmes se rapportant à la sécurité des consommateurs. L’objectif de la rencontre était d’apporter un certain nombre de recommandations pour enrichir le débat et trouver des «pistes de projets» (Cf.www.leconomiste.com).. DESS «Assurance qualité et contrôle analytique» à KénitraDans le cadre de son ouverture au secteur socio-économique, l’Université Ibn Tofaïl assure une formation DESS «Assurance qualité et contrôle analytique» pour les années universitaires 2005-2006 et 2006-2007 à la Faculté des sciences de Kénitra. L’appel est ouvert aux industriels et aux étudiants répondant aux clauses de la formation. Pour toute information, contactez le Pr M. OUHSSINE. Tél: 065187963, [email protected].

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc