×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Conseil: Alliance d'IMEG et d'IN7

Par L'Economiste | Edition N°:32 Le 04/06/1992 | Partager

Deux sociétés de conseil, IMEG et IN7 différentes par leur taille et leur histoire concluent une alliance autour des télécommunications informatiques. L'alliance, la semaine dernière de deux sociétés de Conseil en informatique, IMEG et IN7 est un cas d'Ecole. Une des plus prestigieuses, des plus grosses, et des plus anciennes sociétés de conseil s'allie à l'une des plus jeunes, âgée à peine d'un an. IMEG n'absorbe pas IN7 mais acquiert 34% de son capital qui, au passage, est augmenté, porté de 100.000DH à 400.000DH. La création d'IN7 relève de l'anecdote. Trois ingénieurs d'une même promotion, en 1988 décident, après 3 années d'expérience de "monter" une société de conseil. Ils gardent en mémoire leurs souvenirs estudiantins ceux de leur école de Toulouse, l'ENSEEIHT dont le sigle doit sa complexité aux multiples filières proposées. Ce sigle curieux donnera à IN7, la raison sociale. quant aux objectifs, ils sont à l'origine "peu clairs". Plus qu'une étude de marché, c'est le flair qui révèle un créneau: la bipolarité informatique et télécommunication sera l'avenir. Ils travaillent sur leurs fonds propres, à développer un logiciel pour une filiale d'Yves Rocher à Marrakech, à étudier un pré-câblage bâtiment, ou l'architecture télécommunication pour IMM, ou la Compagnie Africaine. En quelques mois, les secteurs d'activités se précisent: schéma directeur et configuration Télécom, Vidéotex, études de pré-câblage bâtiment. L'avènement du réseau Maghripac des télécommunications constituera le catalyseur de cette activité nouvelle.

Faire ce que l'on sait faire

Il fallait un appui commercial et logistique à cette première poussée de croissance. Intervient IMEG qui apporte sa présence de groupe sécurisant. "Nous assurerons un soutien multiface à IN7 par notre logistique financière, commerciale, par l'ensemble de nos moyens, de notre activité dont IN7 recevra, en sous-traitance, certaines parties" explique Rachid Benmokhtar, Directeur Général d'IMEG. En contrepartie l'activité Télécom-Informatique intéressait IMEG qui voulait rester néanmoins fidèle à l'une de ses règles, qui ont conduit à son succès "ne faire que ce que l'on sait faire". L'alliance avec un spécialiste pour toute activité nouvelle est une règle. Pour IMEG, cette alliance n'est pas le fruit d'une opportunité mais d'une stratégie arrêtée en 1989. La société avait 15 ans. Son chiffre d'affaires d'un million de Dirhams en 1974, était passé à 13 millions (52,6 millions en consolidant ses filiales). Ses ingénieurs-fondateurs qui étaient 7 en 1974 sont devenus 40 (84 avec ceux des filiales). Des études et suggestions internes avaient révélé la nécessité d'un développement vers des activités connexes, mais par des alliances. Avant IN7, IMEG s'était alliée à Optimum, groupe toulousain, spécialisé dans le conseil en production industrielle, maintenance et qualité. Domaines sur lesquels, IMEG n'avait pas capitalisé une expérience. IMEG OPTIMUM superpose les noms, mais aussi les capitaux, les expertises. Là aussi, IMEG, ne voulant pas faire seule, "ce qu'elle ne sait pas faire". Cette première alliance internationale levait au passage l'accusation de société "Xénophobe". En revanche la seule société qu'IMEG a créé seule, depuis, est Jade consultant où Abderrahman Meskine réunit le potentiel de formation du groupe.

D'une manière générale, l'alliance avec IN7 s'inscrit dans cette logique, IMEG filialise ses activités, nouvelles aux traditionnelles, (Informatique et Organisation). Dans un premier temps, elles sont conçues comme un centre de frais, avec des dirigeants responsables de leurs décisions, de leurs risques, de leur bénéfice. La filialisation légale et statutaire pourra intervenir ultérieurement. Dans sa croissance, IMEG reste persuadée du "small is beautiful", et se refuse à devenir une grande organisation bureaucratisée. Un signe: ses activités sont dispersées sur plusieurs locaux, entre Rabat et Casablanca.

Tel ces communautés de travail et de prière, dans le monde chrétien, IMEG s'accroche aux principes professionnels et moraux qui ont fait son succès: refus de toute publicité, respect du concurrent plus fort, refus de débaucher son personnel... Des principes hérités de la genèse de la société, née en 1973 du départ de "7" ingénieurs partis d'IBM pour créer une société financée au 2/3, par une formule obtenue auprès du CIH et qu'on allait appeler, des années plus tard, capital risque.

K.B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc