×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Conférence FMI-BM: Dubaï veut faire d'une pierre deux coups

Par L'Economiste | Edition N°:1585 Le 22/08/2003 | Partager

. 272 millions de dollars seront investis à cette occasion Dubaï table sur la prochaine conférence annuelle du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque Mondiale (BM) en septembre, pour renforcer son économie et confirmer sa capacité à accueillir des réunions internationales. Mais dans un émirat où les manifestations de rue sont rares et où les médias font souvent de l'autocensure, les autorités locales ont mis en garde contre «tout comportement antisocial» en marge de la rencontre des argentiers du monde. «A court terme, un impact se fera sentir immédiatement sur le secteur du tourisme, notamment les hôtels, les restaurants et le transport», a déclaré à l'AFP Ibrahim Belsaleh, coordinateur général de Dubaï 2003, évoquant la 58e conférence annuelle du Conseil des gouverneurs de la BM et du FMI. Dubaï 2003, qui marquera la tenue pour la première fois d'une telle conférence dans le monde arabe, va rapporter au secteur du tourisme des revenus immédiats de 45 millions de dollars, selon lui. Les recettes seront générées notamment par les dépenses directes des visiteurs. En effet, plus de 10.000 chambres d'hôtels ont été réservées à Dubaï pour cette conférence prévue les 23 et 24 septembre, selon le comité organisateur. Grâce aux retombées sur les autres secteurs de l'économie dans les Emirats arabes unis, «les bénéfices vont, à long terme, dépasser le milliard de dirhams (272 millions de dollars) investis par le gouvernement fédéral des Emirats et celui de Dubaï» pour l'accueil de la conférence, a estimé Belsaleh. Sur les 272 millions de dollars investis pour la préparation de Dubaï 2003, le gouvernement a consacré une partie pour la construction d'un énorme centre de conférences qui, couvrant 8.100 mètres carrés, dispose d'une salle d'une capacité d'accueil de 4.250 personnes. Belsaleh a indiqué que «les manifestations pacifiques et dans le respect de la loi» seront autorisées durant la conférence. «Nous accueillons favorablement l'expression des différents points de vue d'une manière constructive et non violente», a-t-il dit. Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc