×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Concours international de musique du Maroc
Six jeunes talents en compétition

Par L'Economiste | Edition N°:2732 Le 11/03/2008 | Partager

. La 8e édition aura lieu les 13, 15 et 16 mars. Le Maroc représenté pour la première fois Fort du succès de ses différentes éditions, le concours international de musique du Maroc (CIMM) continue l’aventure. C’est ainsi que la 8e édition se déroulera les 13, 15 et 16 mars. Ce concours est organisé, rappelons-le, depuis 2001 par l’Orchestre Philharmonique du Maroc (OPM) avec le soutien de la BMCI.Selon ses organisateurs, cet événement permet au public marocain d’assister à une compétition musicale internationale «de haut niveau et de découvrir le talent de jeunes pianistes professionnels en pleine carrière internationale, venus se produire au Maroc en vue d’y être consacrés par un jury international». Ainsi, pour cette 8e édition, six candidats seront directement admis à l’épreuve finale et joueront accompagnés par l’Orchestre Philharmonique du Maroc. Ces candidats représentent la Russie (Tatiana Kolesova et Daniil Tzvetkov), les Etats-Unis (Stephen Beus), la Corée du Sud (Tae-Hyung Kim), la Chine (Chun Wang) et pour la première fois le Maroc avec le pianiste Marouan Benabdallah (Maroc/Hongrie). Ils se produiront une seule et unique fois, précisent les organisateurs. Ils interpréteront devant le jury, présidé cette année par le pianiste Jean Fassina, trois concertos: Tchaïkovski, Rachmaninov et Prokofiev. Lors des soirées de ce concours, un prix du Public sera attribué à un des candidats. A noter que la finale du concours se déroulera en deux parties avec l’OPM. La première aura lieu jeudi 13 mars et la seconde le samedi 15 mars à l’Office des Changes-Casablanca. Le concert de gala, lui, aura lieu le 16 mars au Théâtre National Mohammed V.Cette année et pour la première fois, le Maroc sera représenté par Marouan Benabdallah. Né à Rabat en 1982, ce jeune artiste a découvert le piano à l’âge de 4 ans. A 13 ans, il quitte le Maroc pour poursuivre ses études musicales en Hongrie au Conservatoire Béla Bartók puis à l’Académie Franz Liszt de Budapest. En 2007, il couronne ses études par un premier prix en piano avec la plus haute distinction et quatre autres premiers prix (musique de chambre, solfège, harmonie, pédagogie). Depuis 2004, Marouan Benabdellah bénéficie des précieux conseils du célèbre pianiste et professeur, Ferenc Rados. Il est lauréat de nombreux concours internationaux dont notamment le premier prix du concours international d’Andorre et le premier prix du concours national «Andor Foldes» à Budapest... Ce mélomane a joué dans de nombreux pays dont la France, l’Espagne, le Portugal, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Autriche, l’Italie, la Chine, l’Inde, les Etats-Unis ou encore le Maroc. Il a été invité dans de prestigieuses salles comme la Salle Cortot à Paris, le Théâtre Noga Hilton à Cannes, la Leiszhalle de Hamburg, la grande salle de l’Académie Franz Liszt à Budapest, l’Oriental Art Center de Shanghai, la grande salle de concert de la Cité Interdite de Pékin, etc. F.Z.T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc