×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Communication financière
La Smaf décerne ses premiers trophées

Par L'Economiste | Edition N°:2215 Le 16/02/2006 | Partager

. Six grosses entreprises primées . Des invités de marque pour valoriser l’événement Franc succès pour la première édition du palmarès Smaf (Société marocaine des analystes financiers) de la communication financière. La soirée du 14 février a réuni les représentants de toutes les entreprises cotées et les instances de la Bourse. Elle a également rassemblé un prestigieux parterre d’hommes d’affaires. Un représentant de la Société française des analystes financiers était aussi au rendez-vous. «L’objectif de cette manifestation n’est pas de récompenser ou sanctionner. Elle vise plutôt à sensibiliser les intervenants sur le marché à l’importance de la communication financière et inciter les sociétés cotées à redoubler d’efforts pour rehausser leur niveau en la matière», explique Haddi Gharib, président de la Smaf. Après le dépouillement des grilles d’évaluation, le jury du palmarès a abouti à un top ten regroupant des titres de différents calibres. La segmentation s’est déclinée en trois catégories basées sur un critère Smaf qui conjugue capitalisation boursière et flottant en bourse. La Smaf a réservé deux prix pour chaque compartiment, sans pour autant classer les gagnants.Dans la catégorie des grandes entreprises, le prix est revenu à deux ténors de la cote. Il s’agit de Maroc Telecom et Attijariwafa bank. Dans la catégorie des moyennes capitalisations, les primées sont BMCE Bank et Lafarge. Dans la troisième catégorie des petites capitalisations, les titres ont été attribués à LesieurCristal et Sonasid. La Smaf a réservé de surcroît un prix coup de cœur, attribué à un candidat ne figurant pas dans le top ten, mais qui a, tout de même, excellé dans sa communication financière. Cette distinction a été décernée à Afriquia Gaz. Rappelons que la grille d’évaluation des sociétés cotées était scindée en trois catégories de critères (cf.www.leconomiste.com). Par ailleurs, un riche débat a animé la soirée concernant l’importance de la communication financière, mais aussi le développement du marché financier dans sa globalité. L’ancien ministre des Finances, Mohamed Berrada, a insisté sur l’importance de la formation et la bonne gouvernance d’entreprise dans le développement du marché financier et du tissu économique en général. Le président du directoire de la Bourse, Amine Benabdeslam, a souligné le rôle de la communication financière dans l’encouragement de l’épargne à moyen et long termes. Rendez-vous est donc pris pour l’année prochaine qui connaîtra certainement un palmarès de plus grande envergure. Nouaim SQALLI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc