×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

Communales
Ajjoul sauvagement agressé à Agadir

Par L'Economiste | Edition N°:1589 Le 28/08/2003 | Partager

. Youssoufi consterné Les élections communales viennent d'enregistrer un dangereux tournant dont la victime n'est autre que Larbi Ajjoul. Le membre du bureau politique de l'USFP a été sauvagement agressé hier mardi à Agadir. Selon des témoins oculaires, une bande composée de 8 individus l'a attaqué alors qu'il s'apprêtait à monter à bord de son véhicule. L'ex-ministre a été transporté d'urgence dans une clinique de la ville. Ajjoul s'était déplacé dans la capitale du Souss en tant que coordinateur du parti pour trancher entre deux candidats de l'USFP. Il s'agit de Mohamed Bouzidi, président du Conseil municipal de la ville et Tarik Kabbaj, homme d'affaires. Le choix du parti s'est porté sur le deuxième pour diriger la liste du parti. C'est en réaction à cette décision qu'une bande composée d'une dizaine d'hommes a attaqué Ajjoul à la sortie d'un local où les dernières touches du choix politique devaient être effectuées. Les regards se dirigent vers les amis du président du Conseil municipal. Dans une déclaration à L'Economiste, Abderrahman Youssoufi, premier secrétaire du parti et ancien Premier ministre, a «dénoncé avec vigueur et condamné cet acte abject qui s'est produit dans une ville comme Agadir».M.C.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc