×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Commerce mondial: L’OMC révise ses prévisions pour 2010

Par L'Economiste | Edition N°:3367 Le 22/09/2010 | Partager

. Elle s’attend à une progression de 13,5%. Un signal de l’amélioration économique mondiale, selon Pascal LamyL’ORGANISATION mondiale du commerce (OMC) a revu lundi dernier à la hausse ses prévisions de croissance du commerce pour 2010. Elle s’attend ainsi à une progression sans précédent des échanges mondiaux de 13,5% contre 10% prévus jusqu’à présent. En effet, «à la suite d’une reprise plus importante que prévu jusqu’à présent des flux commerciaux mondiaux, les économistes de l’OMC ont revu à la hausse leur projection de croissance du commerce mondial pour 2010, à +13,5%», indique le gendarme du commerce mondial.Si les échanges mondiaux progressent effectivement de 13,5%, ce sera «la plus rapide expansion du commerce jamais enregistrée» depuis le début des statistiques commerciales en 1950, selon l’organisation. L’organisation relève toutefois que cette progression est largement imputable à la chute historique des échanges commerciaux de 2009. Le commerce mondial avait connu une baisse en volume de 12,2%, marquant l’effondrement le plus important depuis la seconde guerre mondiale à cause de la crise et d’une forte contraction de la demande mondiale. Malgré tout, la forte reprise du commerce amorcée ces derniers mois «est un signal de l’amélioration économique mondiale», a commenté Pascal Lamy, directeur général de l’OMC. «Ce rebond donne les moyens de sortir de cette récession économique et peut aider les gens à retrouver du travail», ajoute-t-il.La reprise du commerce mondial a été particulièrement tirée au premier semestre par une progression générale du produit intérieur brut (PIB) des économies développées et en développement, précise l’OMC. Il faut bien rappeler que le gendarme du commerce mondial avait déjà une première fois rehaussé ses projections annuelles en juillet, disant alors tabler sur une croissance des échanges de 10% contre une prévision de +9,5% en mars dernier. Les économistes de l’organisation prévoient donc pour l’année une hausse des exportations de 11,5% pour les pays industrialisés (contre une chute de 15,3% en 2009) et de 16,5% dans les pays en développement (contre -7,8% l’année dernière). Ainsi les pays émergents devraient faire preuve du dynamisme le plus marqué, comme l’ont déjà révélé les données sur le 2e trimestre publiées début septembre (cf:www.leconomiste.com). Les exportations mondiales ont enregistré une hausse de 26% durant cette période, confirmant ainsi la forte reprise amorcée au cours des trois premiers mois de l’année (+27%).Les importations, quant à elles, ont bondi au 2e trimestre de 25% sur un an. Toutefois, malgré ces signes positifs, l’OMC reste prudente sur l’évolution des échanges d’ici la fin de l’année. En fait, le second semestre sera moins flamboyant que le premier en raison notamment de la fin progressive des plans de sauvetage exceptionnels mis en place par les gouvernements pour amortir l’une des plus graves crises économiques.M. Az

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc