×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Comment rétablir la connexion écoles/emploi

Par L'Economiste | Edition N°:1707 Le 18/02/2004 | Partager

. Le Collège Anatole France organise l'opération «Demain l'entreprise». Elle consiste à imprégner le corps professoral du monde entrepreneurial. Objectif: Plus grande connaissance technique pour une meilleure orientationUne soixantaine d'enseignants en visite dans le monde de l'aéronautique… C'est original! Opération initiée pour promouvoir des actions d'éducation à l'orientation, «Demain l'entreprise» s'attelle à restaurer les liens entre l'école et l'entreprise. La première visite de cette année a été consacrée à Snecma Morocco et les ateliers de maintenance de la RAM. Cette action est aussi destinée à promouvoir l'accès à une information diversifiée à la fois dans sa forme et son contenu sur le monde de l'entreprise et celui des métiers, soulignent les concepteurs du projet. Initié par le projet d'établissement du Collège Anatole France, qui se charge de la mise en oeuvre et de la coordination, ce programme vise in fine une meilleure orientation pour optimiser l'insertion dans le milieu professionnel. Concrètement, le projet consiste à proposer à des professionnels de l'éducation, corps professoral et décideurs institutionnels, «une immersion dans le monde de l'entreprise». Et ce, à travers deux moments forts: une visite guidée d'un site industriel et une conférence animée par un intervenant extérieur sur des thématiques portant sur le lien école/entreprise ou encore formation/emploi, compte tenu de l'évolution du milieu professionnel. Objectif: développer des connaissances techniques et établir des grilles d'analyse en introduisant une réflexion sur la complexité des activités professionnelles. D'un autre côté, cela permet au corps pédagogique d'établir des repères et des grilles de lecture pour analyser les enjeux du monde professionnel et orienter les élèves dans ce sens. Le contexte du milieu professionnel justifie ce type d'actions qui commence à faire ses preuves dans l'Hexagone. «Le système français est un exemple en la matière, mais c'est un système qui n'est pas exempt de quelques dysfonctionnements», a tenu à préciser Olivier Brunel, expert en formation-orientation. En marge de la visite, une conférence a été animée autour de la thématique de l'orientation et des perspectives actuelles de l'éducation. Animée par Brunel, également inspecteur de l'Orientation à l'Académie de Montpellier, la conférence a surtout porté sur l'évolution que connaît le monde professionnel. L'objectif, selon Olivier Brunel, est de donner un sens aux apprentissages et mieux les relier aux projets d'orientation. Et ce, face à une inquiétante perte de sens de la scolarité en Europe et dans le reste du monde, qui fait des élèves des présents-absents. Pour rappel, le constat actuel du monde professionnel se caractérise par une structure de l'emploi qui change constamment avec un processus de tertiarisation. La nouvelle donne des entreprises privilégie des scénarii de promotion interne qui l'emportent sur les nouveaux recrutements. En revanche, selon Brunel, des opportunités plus fortes pour le jeunes en termes de création d'emplois et un nouveau défi de productivité et de qualification sont à envisager. A cet effet, les compétences à former auront tendance à se recomposer dans une logique pluridisciplinaire avec une meilleure assimilation des NTI, déduit l'expert en orientation. Car de son côté, le niveau global des exigences de l'entreprise va crescendo. Ainsi, le programme Demain l'entreprise «ambitionne de rétablir les ponts nécessaires entre l'école et le monde professionnel et créer différentes synergies autour d'actions liées à la connaissance des entreprises et des métiers». L'intérêt est de permettre à un public pédagogique une bonne connaissance du tissu économique local. Et par ricochet, créer des ressources en ligne sur cette thématique pour une meilleure assimilation de la culture d'entreprise.


Contenu et contenant

Pilotée par les services culturels de l'ambassade de France, Demain l'entreprise est une opération pratiquée sur le terrain par le Collège Anatole France de Casablanca, en partenariat avec le Pôle régional de Casablanca, le service de Coopération et d'Action culturelle (SCAC), la CFCIM et le CJD (Centre de jeunes dirigeants), y compris plusieurs entreprises du bassin de Casablanca. D'après ses concepteurs, ce programme initie des actions d'éducation à l'orientation et vise à promouvoir l'accès à une information diversifiée. Et ce, à la fois dans la forme et le fond dans les deux sens école-entreprise et métiers. Cette action de coopération est également ouverte à des établissements publics marocains, partenaires pédagogiques. Amin RBOUB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abon[email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc