×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Comment les commerces se sont préparés

Par L'Economiste | Edition N°:661 Le 16/12/1999 | Partager

· De la plus grande à la plus petite surface, une organisation spécifique est mise en place

· Les stratégies divergent selon les enseignes et les tailles


Pour le mois de Ramadan, les ménages font le plein. Cette frénésie dans la consommation représente une aubaine pour les commerçants qui s'investissent à plusieurs niveaux. Ainsi par exemple, concernant les grandes surfaces, les stratégies reposent essentiellement sur l'augmentation du niveau de l'approvisionnement, principalement pour les produits phares de ce mois, le renforcement des équipes internes et l'investissement publicitaire. De l'avis de plusieurs spécialistes de la distribution, les préparatifs pour cet événement se perfectionnent d'année en année. Ainsi, à l'occasion du Ramadan, les grandes surfaces entament de plus en plus une réflexion profonde en termes marketing.
Cependant, les stratégies divergent selon les enseignes, et surtout selon la taille de la surface. Ainsi Makro Maroc, par exemple, relance ses fournisseurs quatre mois à l'avance. "Pour certains produits spécifiques, les négociations avec les fournisseurs, notamment à l'étranger, débutent 6 mois à l'avance", précise M. Jaouad Bennis, directeur général de Makro. Aujourd'hui, cette surface se prépare pour les prochains événements tels que l'Aïd Al Fitr.

"Les seules ventes encore réalisées pour Ramadan concernent les approvisionnements d'appoint des clients de Makro", est-il indiqué. Les produits phares sont, outre le matériel de cuisine, l'huile de table, le miel, les dattes et le concentré de tomate ou encore les légumineuses.
A l'exemple des autres événements de l'année, une organisation propre à ce mois est mise en place. Il s'agit particulièrement de l'aménagement d'une zone dite saisonnière et de l'arrangement des allées et des rayons. S'agissant des autres points de vente, une reproduction, à moindre échelle, des préparatifs de Makro est observée. Un peu partout dans les supermarchés, les produits "stars" sont mis en valeur sur les étalages. D'autres réalisent des extensions qui ne durent que pour ce mois. Ce sont principalement de petits fours installés en marge de l'espace de vente où sont proposés des gâteaux marocains (chabbakia et baghrir). Des cuisinières sont ainsi embauchées pour assurer ce service et proposer les mets aux clients.
Côté communication, les supports divergent également selon les enseignes. Alors qu'Asswak Assalam (grande surface de Rabat) par exemple a investi la radio, Makro s'est limité de son côté à un dépliant distribué au profit de ses clients. D'autres commerces réactivent leurs fichiers pour relancer la clientèle.

Aniss MAGHRI


  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc