×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Comment Ford Otosan est devenue une référence dans l’utilitaire
De notre envoyé spécial en Turquie, Amin RBOUB

Par L'Economiste | Edition N°:1765 Le 11/05/2004 | Partager

. Il s’agit de l’unique site de production de l’utilitaire léger compact, Connect. L’usine exporte 75% de sa production en Europe. Et accorde un grand intérêt au potentiel de développement du marché marocainC’est à Kocaeli, à 160 km au sud-est d’Istanbul, que Ford Otosan fabriquant de véhicules utilitaires légers, produit les gammes Transit et Transit Connect. Il s’agit de l’une des deux sources de fabrication d’utilitaires Ford Transit en Europe en plus de celle de Southampton, en Grande-Bretagne. Par ailleurs, l’usine de Kocaeli est l’unique source de production en Europe du nouvel utilitaire léger compact, le Connect. “La commercialisation du Connect au Maroc est prévue pour début 2005”, précise Abdelouaheb Ennaciri, directeur P.I de Ford au Maroc. Pour des besoins de synergie et afin d’optimiser la distribution, le site de Kocaeli est sis à quelques encablures de la mer Marmara et dispose de ses propres port et quais de chargement. Autre atout important du site, sa proximité avec les principaux équipementiers turcs et des liaisons logistiques fortement développées. Un site stratégique qui sert de hub et établit des synergies entre l’usine et ses principaux marchés en Europe, Afrique du Nord et Asie. Objectif, assurer une meilleure distribution dans des pays émergents à fort potentiel. Principale cible, les loueurs de voitures, les agences de voyages, les PME-PMI et même le transport en commun. Car les VUL Ford se présentent en différentes déclinaisons (packs réfrigérés, conversion taxi, camping car, aménagements VIP...)Il est à noter que la production de Kocaeli approvisionne à hauteur de 75% les marchés à l’export, soit environ 150.000 véhicules par an. Parmi les marchés ciblés dans la nouvelle stratégie du groupe, le Maroc dont les perspectives de développement sont jugées importantes, l’Algérie, l’Egypte, le Kazakhstan ou encore l’Azerbaidjan. Le constructeur turc accorde un intérêt particulier au marché marocain par rapport aux pays de la région eu égard à ses capacités de développement et des projets économiques à l’horizon 2010. Un intérêt qui vient également accompagner le dynamisme de l’ALE signé récemment entre les deux pays. Il est à noter que la possibilité d’assemblage de véhicules a pendant longtemps été envisagée par le constructeur turc au Maroc. Pendant environ 5 ans, une étude de faisabilité a été effectuée afin d’évaluer le potentiel du marché marocain dans l’assemblage. “Pour l’Afrique du Nord, le marché marocain affiche un important potentiel de développement”, souligne Dutrak, general manager de Ford Otosan. Des pourparlers sont en cours. Mais de sources sûres, jusque-là, le projet est en stand-by, les Turcs s’attendent à beaucoup plus de visibilité. Ce qui ne semble pas être encore le cas. Derrière cet enthousiasme, une politique de production qui s’articule autour de la flexibilité dans les procès de production. Ce qui permet à l’usine d’être plus réactive et souple face aux changements de productions. Ajoutée à cela une forte capacité de production. Equipé d’installations modernes robotisées (hall des presses, ateliers carrosserie et peinture, stations de contrôle et de retouche...), le site assure une production annuelle de quelque 200.000 véhicules répartis entre les gammes Transit et Connect. Pour rappel, en Turquie, ce type de véhicule a d’ailleurs déjà fait ses preuves dans le transport en commun “grands taxis” et le transport de marchandises. La cadence est vouée à évoluer puisque Ford Kocaeli s’attèlle à accroître sa capacité de production. Outre le Transit et le Connect, la flexibilité devra également permettre au site d’Otosan de produire le Transit Jumbo. Le développement des processus de fabrication, étayé par la flexibilité de procès de fabrication et la réactivité, permettra au site de repositionner le Transit sur le marché international et améliorer la position de Ford par rapport à la concurrence.


Carte de visite

Depuis 1967, Ford Motor Compagny a fabriqué plus d’un million de Transit en Turquie, ce qui a permis une maîtrise de l’ensemble des procès de fabrication d’utilitaires dans les usines de Kocaeli. Et c’est en 1997, que la firme de Detroit a passé un accord de partenariat avec Otosan, le plus ancien des constructeurs turcs. Le site a été construit en 1998. Un investissement qui a nécessité une enveloppe de 650 millions de dollars. Depuis 2001, Ford Kocaeli fabrique des Transit et Transit Connect. Depuis ce temps, l’usine est devenue la seule source du nouvel utilitaire léger compact de Ford, le Transit Connect. Outre l’aspect environnemental dont l’impact a été minimisé, le site a été conçu pour résister aux séismes. “L’usine n’a subi que quelques dommages mineurs lors du tremblement de terre (7,2 sur l’échelle de Richter) qui a dévasté la région il y a quelques années”, souligne le management du site. L’usine investit également dans des projets communautaires (projet de logements, développement urbain, centre de diagnostic du CHU de Kocaeli).


Repositionnement

Robustesse, longévité, modularité et fonctionnalité... tels sont les arguments phare des utilitaires légers conçus par Ford Kocaeli. Conçues depuis les années 70 comme étant un véhicule conservateur et solide, les nouvelles configurations compact du Transit font des émules. Le design a été revu de fond en comble. Et c’est le Transit Connect qui vient traduire ce repositionnement de taille. La déclinaison compacte de l’utilitaire Ford vient répondre à un double besoin détecté, famille et travail, interurbain et citadin. Le site de Kocaeli compte passer à la vitesse supérieure côté production. Selon le management, pour des besoins de croissance et de compétitivité, l’usine devra produire de nouveaux groupes propulseurs pour la gamme Transit (135 chevaux/6 vitesses et 115 ch/5 vitesses). Pour le Transit, la motorisation 2,4 litres TDCI de 135 ch constituera le haut de gamme avec de nouveaux niveaux de finition et de performance en termes d’économie de consommation. Ce développement permettra à la marque de repositionner son offre sur le segment de l’utilitaire léger grâce à des performances en termes de vitesse et un couple plus élevé. Autre atout de la marque, le design et l’ingénierie. Des équipements et options spéciales sont envisagés. En plus de déclinaisons variées avec toit surbaissé, surélevé ou normal (empattement court, moyen, long). “Ce service à valeur ajoutée personnalisé nous permet d’adapter nos véhicules aux besoins individuels ou de flottes, souligne le management de Ford Kocaeli. Au Maroc, seul le Transit est disponible, le Connect devra suivre dans les quelques six mois à venir. Le Transit est disponible chez Scama Auto, représentant exclusif de la marque, en 2,4 et 2,0 litres.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc