×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Colonies: Reprise des constructions en Cisjordanie

Par L'Economiste | Edition N°:3371 Le 28/09/2010 | Partager

. A peine quelques heures après la fin du moratoire de dix mois• L'avenir des négociations de paix israélo palestiniennes en sursis LES constructions ont recommencé hier lundi dans la matinée dans des colonies de Cisjordanie occupée, mais à une échelle limitée, quelques heures à peine après la fin du moratoire de dix mois, laissant planer le doute sur l'avenir des négociations de paix israélo-palestiniennes à peine entamées.Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, a affirmé à Paris que les Palestiniens décideraient de poursuivre ou non les négociations «après le 4 octobre«, à l'issue de consultations entre l'Autorité palestinienne et les pays arabes.Abbas, qui a qualifié la veille ces discussions directes, lancées le 2 septembre dernier à Washington, de «perte de temps« si Israël ne maintenait pas son moratoire sur la colonisation, a réaffirmé son souhait qu'Israël le «prolonge de trois ou quatre mois«.Les constructions doivent reprendre en outre dans une dizaine d'autres implantations, selon la deuxième chaîne de télévision israélienne.Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a résisté aux pressions intenses des Etats-Unis et de la communauté internationale en refusant de reconduire tel quel le gel des nouvelles constructions dans les colonies, au risque de compromettre la poursuite des discussions.Soucieux des répercussions de cette décision sur l'image d'Israël, le chef du gouvernement a toutefois appelé les colons à «faire preuve de retenue et de responsabilité« et demandé à ses ministres de maintenir un profil bas pour éviter qu'Israël ne soit tenu pour responsable d'un torpillage des négociations.Il a appelé Abbas à poursuivre les négociations de paix après le terme du moratoire sur la colonisation.Selon les médias israéliens, les contacts devraient continuer ces prochains jours pour trouver un compromis. Israël a rejeté une demande américaine de prolonger de deux mois le moratoire, précise le quotidien à grand tirage Yediot Aharonot.Le chef en exil du Hamas, Khaled Mechaâl, quant à lui, a demandé hier lundi au président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas de cesser de négocier avec Israël.Selon le quotidien Maariv, le ministre de la Défense Ehud Barak a examiné avec le gouvernement américain la possibilité de freiner de facto la construction en échange d'un soutien américain sur des exigences israéliennes, en particulier la reconnaissance d'Israël par les Palestiniens comme «Etat du peuple juif« et de garanties de sécurité sur sa frontière orientale.M.Az

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc