×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Classe moyenne
    Abbas El Fassi peine à trouver des mesures

    Par L'Economiste | Edition N°:2926 Le 23/12/2008 | Partager

    . Une réunion focalisée sur la méthodologie de travail. Les ministres invités à proposer des solutions concrètesLe Premier ministre a présidé hier les travaux de la Commission interministérielle chargée de la mise en œuvre des mesures pratiques pour le soutien de la classe moyenne. Lors de cette réunion, il était beaucoup plus question de méthodologie de travail que de prise de décisions en faveur de cette classe sociale. En effet, avant d’annoncer un programme, il est nécessaire d’élaborer une définition de cette population et d’identifier ses habitudes de consommation. Un travail de longue haleine. En attendant de lancer les études nécessaires, Abbas El Fassi a demandé à chaque ministre de lui proposer les mesures qu’il compte prendre en faveur de cette classe au cours de l’année prochaine. Le Premier ministre a insisté sur la nécessité de revoir le transport urbain comme axe principal. Mais une chose est sûre, ce travail demandera du temps pour élaborer un dispositif qui cible la classe moyenne. Lors de cette rencontre, le Premier ministre a demandé à chaque département de présenter ses actions en faveur de cette classe. En fait, les dossiers avancés par les ministres concernent l’ensemble de la population. Les sujets sont multiples: la politique des grands chantiers, les services logistiques du transport en commun, la couverture sociale pour les indépendants et professions libérales et la promotion des investissements privés. A cela s’ajoutent notamment la réforme du système des retraites, la facilitation de l’accès au crédit, le maintien du pouvoir d’achat et la révision des salaires. Il est incontestable que la réunion d’hier lundi a servi à déblayer le terrain et recadrer la problématique de la classe moyenne. Selon le communiqué de la Primature, Abbas El Fassi a exhorté ses ministres à travailler sur un concept clair. Celui-ci devant reflèter l’importance des efforts à fournir pour appuyer cette classe comme l’a suggéré le Souverain lors du dernier discours du trône. Pour le Premier ministre, ce travail doit être l’image de ce qui a été accompli pour l’approche genre ou l’impact de l’environnement dans l’élaboration de toute stratégie ou politique publique. Il a insisté sur l’importance du sujet des classes moyennes qui exige un travail méthodique et une définition claire comme étapes préalables à leur traitement. M. C.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc