×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Cisco Maroc chargé des marchés tunisien et algérien

Par L'Economiste | Edition N°:1442 Le 22/01/2003 | Partager

. La deuxième édition du Cisco Expo s'est tenue hier à Casablanca. La première classe de e-learning en février C'est en grand renfort que le géant mondial de l'Internet et des réseaux, Cisco Systems, faisait hier, mardi 21 janvier 2003, la promotion de son exposition annuelle. En effet, pas moins de quatre hauts responsables de la multinationale ont accompagné la deuxième édition du Cisco Expo. L'événement réunit les partenaires stratégiques et certains comptes de la firme. “Actuellement, trois opérateurs marocains distribuent nos produits. Il s'agit d'Intelcom, de CBI et d'IBM”, a précisé Yasser Elkady, directeur général de Cisco Systems Egypte et Afrique du Nord. Et d'ajouter que le marché marocain de par “son potentiel et sa situation géographique est considéré comme une plate-forme de développement vers l'Afrique”. Chose que confirme Mark de Simone, le vice-président Marketing pour la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique du Nord. “Nous avons décidé d'augmenter nos investissements au Maroc”, a-t-il déclaré. Dans ce contexte, la filiale marocaine a vu son activité s'étendre aux marchés algérien et tunisien. L'investissement concernera le renforcement de la structure marocaine “en fonction de l'augmentation de ses responsabilités”. Il concernera aussi la formation des ressources humaines des partenaires, ainsi que la mise en place d'un plan de coopération avec plusieurs ministères d'un programme national de e-learning. Les pourparlers sont très avancés avec trois universités à Casablanca, Mohammédia et Fès. La première classe de e-learning devrait logiquement démarrer en février 2003, a noté Ghazi Atallah, directeur des opérations pour le Moyen-Orient. En fait, les produits de la multinationale sont distribués sur le marché marocain depuis une dizaine d'années. Cependant, on assiste à une activation de la présence de Cisco ces dernières années avec la mise en place de séminaires ponctuels de formation et un programme de coopération gouvernemental. Lors de la conférence de presse, les responsables ont refusé de livrer des chiffres sur le marché marocain, ceci “ne faisant pas partie des moeurs de la firme”, ont-ils clairement expliqué. D'un point de vue régional, Cisco Systems réaliserait 350 millions de dollars de chiffre d'affaires sur la région Moyen-Orient. Selon Mark de Simone, “la région est celle qui a le plus grand taux de croissance du groupe”. Enfin, en 2001, la firme a enregistré un chiffre d'affaires de 20 milliards de dollars. Son site Internet enregistre un volume de transaction quotidien de l'ordre de 28 millions de DH. Adil HMAITY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc